Savoie : un papa en grève de la faim pour réclamer la garde alternée de ses enfants et faire changer les mentalités

Par Nathalie Dieul
2 octobre 2020
Mis à jour: 2 octobre 2020

Installé dans une tente devant le tribunal de Chambéry, un père de famille de Modane en Savoie a fait une grève de la faim de 10 jours afin de réclamer la garde alternée de ses deux enfants âgés de 6 et 8 ans et essayer de faire évoluer les mentalités.

Gérald Excoffon vit à 800 mètres de ses enfants, mais il n’a le droit de les voir que quatre jours par mois. C’est pour contester la décision en appel du tribunal de Chambéry qu’il a décidé d’entamer une grève de la faim.

« Je ne les vois que deux week-ends par mois. Quatre jours ! Ce n’est pas suffisant pour créer un lien. On ne partage rien du quotidien », déclare le quadragénaire à France Bleu.

« La justice étant passée, je n’ai pas d’autres moyens de me faire entendre », explique le papa.

Ce père de famille regrette que la justice ait choisi d’écouter la mère des enfants qui a refusé la garde alternée, qui permettrait à ces derniers de vivre une semaine sur deux chez l’un et la semaine suivante chez l’autre.

« Je ne me bats pas que pour mon cas personnel. Il y a une idéologie qui oriente les décisions des juges. Ils pensent que cette résidence alternée est mauvaise pour l’enfant. Or, c’est faux », assure le papa, qui ajoute que « de nombreuses études internationales le démontrent. »

L’homme de 41 ans assure que sa démarche n’a rien de sexiste puisque ce genre de décision de justice est aussi douloureuse pour un homme que pour une femme et que les enfants ont autant besoin de leur père que de leur mère.

Ressentant le besoin d’agir publiquement, Gérald Excoffon a décidé de faire une grève de la faim pendant 10 jours. Son but n’est ni de demander une révision de la décision de justice, ni d’aviver un combat père-mère, mais d’alerter la société et les députés.

« La loi doit évoluer pour contraindre la justice à évaluer prioritairement la possibilité pour les enfants de passer un temps équivalent avec chacun de leurs parents », écrit-il sur Facebook.

Gérald Excoffon a terminé sa grève de la faim le 30 septembre au soir.

« Le bilan est positif, autant d’un point de vue personnel (le jeûne comme rupture entre deux étapes de la vie) que ‘médiatique’ : en direct avec les passants, dans la presse locale, sur les réseaux numériques », résume le papa qui peut rentrer chez lui en sachant au fin fond de lui-même qu’il a tout fait pour ses enfants… et pour ceux des autres.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine revendique 4 nouvelles inventions qui ne lui appartiennent pas

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ