Savoie : passionné d’automobiles, il construit la voiture de ses rêves dans le garage de ses parents

Par Séraphin Parmentier
10 septembre 2020
Mis à jour: 10 septembre 2020

Un jeune Savoyard a passé des milliers d’heures à travailler dans le garage du pavillon de ses parents pour construire la voiture de ses rêves : une réplique de la mythique Ford GT40 qui a remporté les 24 Heures du Mans à quatre reprises dans les années 60.

Passionné de belles mécaniques, Benjamin Grosjean s’est lancé un défi de taille il y a trois ans : construire la voiture de ses rêves, une Ford GT40 des années 60, voiture mythique ayant remporté les 24 Heures du Mans entre 1966 et 1969.

Âgé de 23 ans, le Savoyard a pu compter sur sa formation d’ingénieur mécanique pour mener son projet à bien. Il a également pu bénéficier des conseils avisés de son père, qui a déjà remis en état trois voitures de collection dans le garage familial, transformé en véritable atelier.

C’est dans le garage du pavillon de ses parents que Benjamin Grosjean s’est d’ailleurs mis au travail. Après avoir entamé des recherches et dessiné quelques croquis, le jeune homme s’attèle à la conception de la Ford GT40 en 3D sur son ordinateur. Il achète ensuite la coque du véhicule et commence à usiner les pièces.

« Je coupe, je scie, j’usine, je soude, j’assemble, petit à petit la voiture prend forme, je construis mon rêve », explique Benjamin Grosjean sur sa chaîne YouTube.

Le Savoyard a en effet décidé de filmer son projet de A à Z et de partager les vidéos avec les internautes au fur et à mesure.

Des milliers d’heures de travail

Si une réplique de la mythique Ford GT40 peut coûter jusqu’à 500 000 euros chez un concessionnaire, le jeune homme a dépensé 15 000 euros pour construire la voiture de ses rêves.

« J’ai passé plus de 3000 heures sur la voiture », a confié Benjamin aux journalistes de Ouest-France. « La construction du seul châssis m’a demandé un an de travail », ajoute-t-il.

Un travail de titan dont il a pu goûter les fruits cet été en essayant pour la première fois le bolide de 300 chevaux sur un circuit. « Les sensations sont complètement folles, dès les premiers mètres, j’ai exulté ! Je conduis une GT40, ma GT40 ! » souligne le jeune homme dans les colonnes du quotidien régional.

Malgré son enthousiasme, Benjamin Grosjean garde la tête froide et préfère rester prudent : « C’est ma première expérience sur ce genre de voiture, je ne suis pas un pilote. Il n’y a aucune assistance, pas d’ABS… J’ai un peu peur de me lancer à son bord. »

S’il lui reste encore quelques détails à peaufiner, le jeune ingénieur va désormais pouvoir apprivoiser la voiture de course. Un véhicule qu’il conduira uniquement sur les circuits automobiles.

 

FOCUS SUR LA CHINE – Une Mongole de 33 ans meurt au milieu des manifestations

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ