Le scientifique qui a envoyé un courriel au Dr Fauci sur le fait que le Covid-19 était « potentiellement fabriqué » désactive son compte Twitter

Par Jack Phillips
9 juin 2021
Mis à jour: 9 juin 2021

Un scientifique qui a envoyé un courriel au Dr Anthony Fauci, haut responsable des maladies infectieuses aux États-Unis, concernant la possibilité que le Covid-19 soit fabriqué en laboratoire, a brusquement désactivé son compte Twitter au cours du week-end dernier.

Kristian Andersen, virologue à l’Institut de recherche Scripps de Californie, a envoyé un courriel à Fauci en janvier 2020 sur la possibilité que le virus du PCC (Parti communiste chinois) soit fabriqué, selon des documents qui ont été publiés par le gouvernement fédéral en raison d’une demande de Freedom of Information Act (FOIA) la semaine dernière.

Selon le courriel, M. Andersen a pris note d’un rapport du magazine Science sur les virus, et a dit à Fauci : « Les caractéristiques inhabituelles du virus ne représentent qu’une très petite partie du génome (<0,1 %). Il faut donc examiner de très près toutes les séquences pour voir que certaines caractéristiques semblent (potentiellement) modifiées. […] Nous devons examiner cela de beaucoup plus près et il y a encore d’autres analyses à faire, donc ces hypothèses pourraient encore changer. »

Quelques semaines plus tard, M. Andersen a publié une étude affirmant que le virus a une origine naturelle et aurait reçu une subvention des Instituts américains de la santé (NIH).

« Ces deux caractéristiques du virus, les mutations dans la partie RBD de la protéine de spicule et son squelette distinct, excluent la manipulation en laboratoire comme origine potentielle du SRAS-CoV-2 », a déclaré M. Andersen dans un communiqué en mars.

Au cours du week-end dernier, les utilisateurs de Twitter ont remarqué qu’Andersen, qui avait supprimé des milliers de tweets ces derniers jours, avait supprimé son compte. Epoch Times a contacté la plateforme de médias sociaux pour obtenir des précisions. Un porte-parole de Twitter a déclaré aux médias que son « compte a été désactivé par l’utilisateur. Aucune action n’a été entreprise de la part de Twitter ».

David Baltimore, président émérite et professeur distingué de biologie à l’Institut de technologie de Californie, a déclaré au Wall Street Journal, le week-end dernier, que le courriel d’Andersen est une preuve irréfutable et « un défi de taille à l’idée d’une origine naturelle du SRAS2 », en référence au virus du PCC.

Le Dr Fauci, directeur de l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses, qui a fréquemment donné des entrevues sur la pandémie depuis le début de l’année dernière, s’est attiré de nombreuses critiques ces derniers jours après la publication de ses courriels. Les tireurs d’alerte ont noté qu’il semblait avoir eu connaissance de la théorie selon laquelle le virus pourrait avoir émergé de l’opaque Institut de virologie de Wuhan, en Chine.

Les républicains, dont le chef de la minorité de la Chambre des représentants Kevin McCarthy (Parti républicain, Californie), ont demandé l’éviction du Dr Fauci depuis la publication de ses courriels.

« Je veux dire, tout ce que nous trouvons là, comment le président peut-il – et je sais que le peuple américain n’a pas confiance dans le Dr Fauci », a déclaré M. McCarthy lors d’une interview avec Breitbart News le 5 juin. « Trouvons une personne en qui nous pouvons avoir confiance. Mettons la politique de côté. Je veux dire, nous parlons de vies américaines ici. »

Kristian Andersen n’a pas répondu à une demande de commentaires au moment de mettre sous presse.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ