Un sculpteur de Venise crée un violon géant de 12 mètres de long qui flotte sur le Grand Canal

Par Michael Wing
14 novembre 2021
Mis à jour: 14 novembre 2021

Peu de personnes ont été plus durement touchées par la pandémie que les musiciens qui se produisent sur scène pour gagner leur vie, utilisant des instruments raffinés et tous leurs talents pour envouter l’âme humaine.

Dans l’un des grands centres culturels du monde, la ville de Venise, située dans le nord-est de l’Italie, un artiste, Livio De Marchi (connu pour ses sculptures creuses en bois  qui flottent sur les canaux de la ville gorgée d’eau), a conçu en novembre 2020 une œuvre d’art flottante dédiée à la musique et aux musiciens sous la forme d’un violon colossal.

(MARCO BERTORELLO/AFP via Getty Images)
(Avec l’aimable autorisation de Mieko Ban/ Livio De Marchi )
« Violon de Noé », un violon flottant géant du sculpteur vénitien Livio De Marchi. (MARCO BERTORELLO/AFP via Getty Images)

Bien qu’il ne joue pas, il présente tout ce que l’on peut attendre d’un violon : volute complexe, chevilles, mentonnière, des teintes de bois riches et chaudes, un polissage élégant, un chevalet délicat et des cordes.

L’œuvre de M. De Marchi, intitulée « Violon de Noé », a été créée par des artisans, sculpteurs et techniciens vénitiens « qui, à l’occasion de la pandémie, se sont unis pour donner vie à cette œuvre… afin de relancer un secteur très affaibli », a déclaré l’artiste pour Epoch Times.

Le nom de l’œuvre symbolise l’espoir dans cette période troublée.

« Je l’ai rapproché de Noé parce que ce personnage biblique a fait entrer tous les animaux dans son arche, tandis qu’à travers ce violon, j’ai réuni les choses essentielles pour l’humanité : la musique, l’art et la culture, et un peu d’amour entre nous, c’est vraiment ce dont nous avons besoin en cette triste période. »

(Avec l’aimable autorisation de Livio De Marchi )
Les musiciens se tiennent debout sur le « Violon de Noé ». (MARCO BERTORELLO/AFP via Getty Images)

Le sculpteur a travaillé aux côtés de maîtres artisans du syndicat d’artistes Consorzio Venezia Sviluppo, et a reçu de la municipalité vénitienne des subventions couvrant le coût des matériaux.

Quant à la conception et à la construction, avec un si grand nombre d’artisans investis dans ce projet, tout est allé de soi.

« J’avais à disposition le violon d’un ami cher qui me l’a prêté et à partir de celui-ci, nous avons conçu le bateau », a déclaré M. De Marchi. « Mon rôle était de les accompagner sur le chantier et de travailler seul pour sculpter la volute du violon dans mon atelier. »

Volute du « Violon de Noé ». (Marco Bertorello/AFP via Getty Images)
« Violon de Noé » près du pont de l’Académie. (Avec l’aimable autorisation de Mieko Ban/ Livio De Marchi )

Les différents artisans et commerçants ont utilisé différents types de bois, notamment du sapin, du chêne et de l’acajou ; à l’aide de colle marine et de menuiseries sophistiquées, ils ont réalisé le bateau en forme de violon, qui flotte sur lui-même et est équipé d’un moteur marin électrique. L’instrument massif mesure environ 4 m/12 m et se démonte en une vingtaine de pièces.

Sa conception a commencé en novembre 2020 et, après une période de construction de 9 mois, il été achevé en juillet de cette année.

L’instrument surdimensionné a officiellement commencé à voguer en septembre lors d’une parade sur le Grand Canal, avec quatre artistes (pieds nus pour protéger le bois immaculé et richement poli) qui ont glissé gracieusement dans la ville au son des « Quatre Saisons » de Vivaldi.


Rejoignez-nous sur Télégram :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ