Seine-et-Marne : en plein confinement, ils se retrouvent sur un terrain agricole pour faire de la moto

Par Séraphin Parmentier
9 avril 2020
Mis à jour: 9 avril 2020

Les suspects non pas hésité à braver les mesures sanitaires et à acheminer plusieurs motos sur un terrain agricole privé à l’aide d’une camionnette.

Les faits ont eu lieu le mardi 7 avril à Combs-la-Ville, une commune de plus de 22 000 habitants située à une trentaine de kilomètres au sud-est de Paris.

Alertés par des riverains, les policiers du commissariat de Moissy-Cramayel sont intervenus sur un terrain agricole où six individus âgés de 17 à 24 ans s’étaient donné rendez-vous pour faire de la moto.

Originaires de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne, ils avaient acheminé à l’aide d’une camionnette quatre moto-cross non homologuées qu’ils comptaient utiliser sur le terrain privé malgré les mesures sanitaires en vigueur pour lutter contre la propagation du virus du PCC (Parti communiste chinois), connu sous le nom de nouveau coronavirus.

Selon Le Parisien, trois des mis en cause ont écopé d’une amende de 135 euros pour non-respect du confinement, tandis que les trois autres, qui avaient déjà été verbalisés à Champigny-sur-Marne et à Saint-Maur (Val-de-Marne), ont reçu une contravention de 250 euros.

Les quatre véhicules ont été confisqués par les forces de l’ordre.

Le 6 avril, les policiers de Moissy-Cramayel avaient déjà verbalisé deux Combs-la-Villais de 26 et 31 ans, qui s’étaient retrouvés pour procéder à l’essai d’une moto non homologuée en vue d’un achat.

RECOMMANDÉ