Seine-Maritime : cinq jeunes portent secours à un octogénaire bloqué sur les rails d’une voie ferré

Par Séraphin Parmentier
29 juillet 2020
Mis à jour: 29 juillet 2020

Il y a une dizaine de jours, cinq Bondevillais ont volé au secours d’un octogénaire dont le véhicule était coincé sur les rails d’un passage à niveau.

Les faits ont eu lieu le dimanche 19 juillet à Notre-Dame-de-Bondeville, une commune de 7000 habitants située à quelques kilomètres de Rouen. Ce jour-là, Ousman Sy aperçoit un véhicule bloqué sur les rails d’un passage à niveau d’une voie de chemin de fer reliant Le Havre à Paris.

À bord de la voiture, une Volkswagen Touran, se trouve un octogénaire. « J’ai vu qu’il y avait un octogénaire à l’intérieur du véhicule, totalement paniqué, paralysé par la peur et qui ne voulait pas sortir de son véhicule », a expliqué M. Sy aux journalistes de BFMTV.

Le jeune homme prévient immédiatement la SNCF en appelant le service SOS avec le téléphone de secours du passage à niveau pour interrompre la circulation ferroviaire. Il alerte également la police et les pompiers ainsi que quatre amis résidant à proximité : Georges-Blaise, Rudy Benakou, Yassir El Hamzaoui et Graziello Bilongo.

Le petit groupe tente d’abord de faire sortir l’octogénaire de son véhicule, en vain. Ousman et ses amis essayent alors de débloquer les roues de la voiture, prises dans les rails de la voie de chemin de fer. Sans succès, là encore. Ils finiront par soulever le véhicule afin de le dégager du passage à niveau.

« On a soulevé la voiture parce qu’elle était bloquée sur les rails et c’était un Touran, pas une petite Twingo. Ensuite, on a dû la pousser », raconte Ousman Sy. Pendant la manœuvre, il se sectionne le ligament du pouce.

« Tout le monde nous appelle des héros, il y a même des gens qui nous klaxonnent. Mais je n’estime pas que nous soyons des héros. Je pense que nous avons fait un acte civique et si demain c’était à refaire, nous le referions tous », ajoute le Bondevillais.

La mairie salut le sang-froid de ses administrés

Prévenue quelques jours plus tard, Myriam Mulot, le maire de Notre-Dame-de-Bondeville, ne tarit pas d’éloges au sujet de ses cinq administrés.

« Non seulement, ils ont sauvé une vie, mais ils ont peut-être aussi empêché bien plus grave avec un déraillement. On ne sait pas jusqu’où ça aurait pu aller. Ils ont fait ça sans réfléchir. Bravo à eux, on peut être fier de nos jeunes », confie l’édile.

Sain et sauf, l’octogénaire en est quitte pour une belle frayeur. La municipalité de Notre-Dame-de-Bondeville compte remercier publiquement Ousman Sy et ses amis à la rentrée.

 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ