Seine-et-Marne : ils sont interceptés avec 49 kg de tabac et 760 paquets de cigarettes

Par Léonard Plantain
12 janvier 2021
Mis à jour: 12 janvier 2021

Vendredi 8 janvier, des gendarmes de Seine-et-Marne ont organisé une opération antistupéfiants et contrebande à Montceaux-lès-Provins, qui a permis de mettre la main sur deux véhicules remplis avec du tabac, des cigarettes et de l’alcool.

Ce vendredi vers 19 heures, trois individus à bord de deux voitures ont été interceptés par les militaires de la brigade de Provins et du Psig (Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie). Ces derniers opéraient sur la RN 4 dans le cadre d’une opération antistupéfiants et contrebande, à hauteur de la commune de Montceaux-lès-Provins, lorsqu’ils ont aperçu deux véhicules suspects.

Selon les gendarmes, les conducteurs des deux véhicules semblaient ne pas se connaître, mais revenaient du même endroit : le Luxembourg. Un pays où le prix des cigarettes est presque divisé par deux par rapport à la France, relate La République.

Et en effet, dans le coffre des deux voitures, les gendarmes ont saisi environ 760 paquets de cigarettes, ainsi que 49 kilos de tabac à rouler. Des quantités très supérieures à la réglementation, qui depuis août 2020 autorise les consommateurs à importer une seule cartouche de cigarettes contre quatre auparavant (une cartouche contient 200 cigarettes).

Les gendarmes ont également retrouvé dans l’un des véhicules des bouteilles d’alcool.

Au final, toute la cargaison a été saisie par les douanes, qui peuvent facturer d’importants suppléments en cas de non-respect de la législation, à hauteur de 210 € par tranche de 100 cigarettes supplémentaires.

Concernant le premier véhicule, les deux individus, originaires du Provinois, ont également été contrôlés avec une petite quantité de cannabis. Et le test de dépistage du conducteur s’est avéré positif aux stupéfiants. Deux autres procédures ont été ouvertes pour conduite sous stupéfiants et détention de cannabis.

Concernant la seconde voiture, le conducteur originaire de Mayenne revenait seul de son voyage dans le Grand-Duché. Selon une gendarme, étonnamment, « ils ne se connaissent pas, mais ils ont utilisé le même mode opératoire au même moment ».

Pour ceux du premier véhicule, le conducteur et le passager ayant évoqué une importation pour consommation personnelle, ils ont simplement fait l’objet d’un rappel à la loi. Mais pour le second, qui a reconnu une revente de cigarettes, il sera présenté devant la justice sous la forme du plaider-coupable.

Élections américaines – Conservateurs : tous censurés ?


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ