Seine-Saint-Denis : en garde à vue pour vol, il dérobe le téléphone d’une policière

Par Léonard Plantain
3 avril 2021
Mis à jour: 3 avril 2021

À Saint-Denis (en Seine-Saint-Denis), un homme déjà condamné plusieurs fois pour des vols a été de nouveau pris la main dans le sac. Cette fois, il a été condamné pour avoir dérobé le téléphone d’une policière pendant sa garde à vue. L’homme venait pourtant d’être interpellé… pour vol.

On peut dire que ce multirécidiviste n’a aucunement l’intention de changer. Jeudi 25 mars, un homme a été interpellé en flagrant délit de vol sur la ligne 13 du métro de Saint-Denis. Ce dernier tentait de dérober le téléphone d’un usager. Sur lui, les policiers ont également découvert un autre portable qui était signalé comme étant volé.

Vendredi 26 mars, alors que cet individu de 38 ans était dans les locaux du commissariat de Saint-Denis, en garde à vue, une policière chargée de cette enquête s’est rendu compte que son téléphone avait disparu, a rapporté Actu Seine-Saint-Denis.

Après quelques recherches au commissariat, son téléphone a finalement été retrouvé dans l’une des cellules de garde à vue, dans la chaussure du mis en cause, a rapporté Actu 17.

Un acte qui lui a valu d’être jugé dans le cadre d’une comparution immédiate, ce mardi, au tribunal correctionnel de Bobigny. Lors de l’audience, le prévenu a nié les faits ; cependant, sa prise de position n’a pas convaincu le président. Il faut dire que le trentenaire, électricien de profession, a déjà une quarantaine de mentions à son casier judiciaire, dont une quinzaine pour des vols.

En état de récidive légale, il a été condamné à 8 mois de prison ferme pour recel, outrage et vol.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ