Seine-Saint-Denis : il joue à la roulette russe pour impressionner une femme et se tue

Par Séraphin Parmentier
28 février 2020
Mis à jour: 28 février 2020

La victime s’était éprise d’une de ses clientes et a cherché à attirer son attention en jouant à un jeu des plus dangereux.

Les faits ont eu lieu dans la nuit du mercredi 26 au jeudi 27 février. Vers deux heures du matin, le gérant d’un bar de nuit de Pierrefitte-sur-Seine situé place du Général Leclerc a voulu impressionner l’une de ses clientes dont il s’était entiché.

Âgé de 37 ans, ce ressortissant turc commence par prendre de la cocaïne devant elle tout en sirotant une bière. Alors que la scène laisse la jeune femme de marbre, le patron du bar sort une arme, un .44 magnum. Il ôte les cartouches et en laisse une dans le barillet.

Il décide ensuite de jouer à la roulette russe et pose l’arme contre sa tempe avant de presser la gâchette. Le gérant s’effondre aussitôt dans une mare de sang, grièvement blessé.

« Personne ici n’a pensé qu’on en arriverait là »

Si les secours sont intervenus rapidement, ils n’ont toutefois pas pu le sauver et le trentenaire a été déclaré mort à trois heures du matin.

« Il s’est monté la tête tout seul, la fille ne lui a renvoyé aucun signe. Personne ici n’a pensé qu’on en arriverait là. C’est malheureux », confie un policier dans les colonnes du Point.

Le parquet de Bobigny a ouvert une enquête et le commissariat de Stains a été saisi.

RECOMMANDÉ