Seine-Saint-Denis : ils pénètrent dans une usine désaffectée, branchent des câbles électriques et sont grièvement brûlés

Par Séraphin Parmentier
15 octobre 2020
Mis à jour: 15 octobre 2020

L’initiative des deux individus a provoqué un arc électrique qui les a brûlés très sérieusement.

Les faits se sont déroulés le lundi 12 octobre dans l’ancienne usine PSA d’Aulnay-sous-Bois, une commune d’environ 84 000 âmes établie à une vingtaine de kilomètres au nord-est de Paris.

Selon Le Parisien, deux individus ont été gravement brûlés en tentant de raccorder des câbles électriques au transformateur de l’usine désaffectée du constructeur automobile, leur tentative générant un arc électrique.

Brûlée sur 70 % du corps, l’une des deux victimes a été héliportée vers l’hôpital de Lille (Nord) dans un état d’urgence absolue. La seconde, brûlée sur 20 % du corps, a été évacuée vers l’hôpital Saint-Louis, à Paris.

Les soldats du feu de la brigade des sapeurs-pompiers de Paris dépêchés sur les lieux sont parvenus à maîtriser rapidement la situation, empêchant un départ de feu sur le site déserté par PSA en 2014.

D’après la rédaction du Parisien, l’incident aurait eu lieu « alors que plusieurs dizaines de véhicules, notamment des caravanes, étaient entrés sur les lieux, vraisemblablement pour y installer un campement ».

Si une partie des terrains autrefois occupés par le constructeur automobile ont été réinvestis par plusieurs grosses sociétés, des dizaines d’hectares restent encore inoccupés pour le moment.

Un nouveau quartier hybride baptisé Val Francilia doit notamment être aménagé sur la friche industrielle d’ici à 2030.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine critiquée pour la confession forcée d’un taïwanais

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ