Seine-Saint-Denis : une petite fille de 3 ans meurt renversée par un bus alors qu’elle circulait sur un trottoir

Par Séraphin Parmentier
19 décembre 2020
Mis à jour: 19 décembre 2020

La fillette est passée sous l’une des roues avant du véhicule alors qu’elle circulait à vélo sur un trottoir, accompagnée de sa grand-mère.

Les faits ont eu lieu le jeudi 17 décembre à Pantin, une commune de plus de 55 000 habitants située au nord-est de Paris.

Peu après 17 h, une fillette de 3 ans prénommée Sheymaa est décédée après avoir été fauchée par un bus alors qu’elle circulait à vélo sur un trottoir du quartier des Quatre chemins, accompagnée de sa grand-mère.

Selon Le Parisien, le chauffeur du véhicule s’apprêtait à rentrer dans le dépôt du centre technique municipal sis au 77, rue Cartier-Bresson et effectuait une manœuvre lorsqu’il a renversé la petite fille, qui est passée sous l’une des roues avant sans que le conducteur ne l’ait vue.

« La rue est tout le temps déserte le soir, on n’y voit pas grand-chose la nuit. […] Et le problème, c’est qu’aucun panneau n’indique les entrées et sorties régulières des cars et des bus aux passants. Il n’y a également aucun miroir d’angle mort pour faciliter les manœuvres des agents devant le centre », indique un agent municipal dans les colonnes du quotidien régional.

Sidéré, le chauffeur du bus a été évacué vers l’hôpital. Les analyses effectuées n’ont permis de déceler aucune trace d’alcool ni de stupéfiants.

La grand-mère de la fillette a été prise en charge par les pompiers, profondément choquée.

Selon les premiers éléments recueillis, la petite fille se trouvait dans l’angle mort du véhicule, ce qui expliquerait que le conducteur n’ait pas pu l’éviter. Une enquête a été ouverte afin de déterminer les circonstances exactes de l’accident.

La mairie de Pantin a mis en place une cellule psychologique et une cagnotte en ligne a été ouverte par les représentants des parents d’élèves de l’école maternelle La Marine, où la fillette était scolarisée.

Élections américaines – L’avocate de Trump : la bataille continue

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ