Avec une seule tasse de chocolat chaud par jour, vous pourriez éviter les pires grippes hivernales

Par La Gran Epoca
29 octobre 2019 Mis à jour: 29 octobre 2019

La nature travaille de façon mystérieuse. Juste au moment où le temps froid et sec se rend jusqu’à nos os et que la saison de la grippe est à son pic, nous avons envie d’une tasse réconfortante de chocolat chaud. Mais ne vous sentez pas coupable, il s’avère que les envies de chocolat peuvent provenir de la sagesse innée de notre corps.

Selon une étude japonaise, une tasse de chocolat chaud par jour pendant la saison de la grippe pourrait être exactement ce dont nous avons besoin pour éviter la grippe et rester en santé.

Des chercheurs japonais ont mené une étude en trois parties sur le chocolat, comprenant des tests cellulaires, des expériences sur des animaux et des essais sur des êtres humains.

Dans les études effectuées sur des cellules, ils ont découvert que l’extrait de cacao empêchait la grippe de s’emparer des cellules rénales canines. Les cellules avaient été infectées par les virus de la grippe humaine A (H1N1, H3N2) et B, ainsi que par les virus de la grippe aviaire (H5N1, H5N9).

Dans les expériences sur les animaux, les souris ont reçu de l’extrait de cacao pendant quatre jours avant d’être infectées par le virus de la grippe. L’extrait de cacao a eu un effet préventif et a considérablement amélioré le temps de survie des souris.

Graines de cacao (David Greenwood-Haigh/Pixabay)

La dose quotidienne de cacao pour les souris était équivalente à celle d’un humain buvant deux à trois tasses d’une solution de cacao à 10 %. En d’autres termes, les quantités étaient proches de ce qu’une personne peut normalement boire dans une tasse de chocolat chaud.

Les chercheurs ont ensuite testé leurs résultats sur des humains. Ils ont divisé 123 personnes en deux groupes. Les deux groupes ont été vaccinés contre le virus de la grippe A (H1N1).

Pendant trois semaines avant et après la vaccination, un groupe a consommé une tasse de chocolat chaud chaque matin. Cette boisson est commercialisée au Japon (sous le nom de Kakao 2 Bai) et contient 360 mg de polyphénols de cacao par tasse. Le groupe témoin n’a pas pris de cacao.

Chocolat chaud (Rawpixel/Pixabay)

Au bout de deux semaines, les anticorps dirigés contre le virus A (H1N1) n’étaient pas significativement différents entre les deux groupes. Mais le groupe des buveurs de cacao avait une activité des cellules tueuses (NK) significativement plus importante. Les cellules NK (ou lymphocytes NK) reconnaissent et tuent les cellules infectées par le virus de la grippe pour empêcher le virus de se propager.

En d’autres termes, l’activité des cellules NK est un indicateur de l’immunité naturelle de l’organisme. D’autre part, l’augmentation des anticorps induits par le vaccin n’équivaut pas nécessairement à une immunité authentique contre l’infection, car ils ne sont qu’une mesure indirecte de l’efficacité.

Le fait que la consommation de cacao ait considérablement augmenté l’activité des cellules NK par rapport au groupe témoin suggère que la consommation de cacao peut inhiber l’infection par le virus de la grippe en stimulant l’immunité naturelle et confère donc une réelle protection contre l’apparition de la grippe.

Du cacao (David Greenwood-Haigh/Pixabay)

D’autres études avaient déjà montré que le chocolat augmente l’activité des cellules NK contre les cellules cancéreuses. Les chercheurs japonais croient que leur découverte concernant l’activité des cellules NK pourrait suggérer que les polyphénols présents dans le cacao et en particulier les procyanidines présentes dans le chocolat pourraient être efficaces dans le traitement et la prévention du cancer colorectal et de l’hépatite B chez les humains.

Comment le chocolat agit-il contre la grippe ?

Les chercheurs ont conclu que la consommation de cacao fonctionne de trois façons différentes.

Premièrement, il empêche l’introduction du virus dans les cellules cibles, comme le montre leur étude des cellules.

Deuxièmement, le cacao active l’immunité naturelle. Dans leur essai chez l’homme, ils ont découvert que le cacao améliorait la réponse immunitaire du vaccin contre la grippe. De cette façon, elle offre une meilleure protection contre l’infection par le virus de la grippe et l’apparition de la maladie.

Une tasse de chocolat chaud (Terri Cnudde/Pixabay)

Troisièmement, boire du chocolat chaud a un effet anti-inflammatoire. Les chercheurs croient que l’augmentation du taux de survie des souris nourries au cacao pourrait être due à l’élimination des cellules infectées par le virus dans les premiers stades et à la promotion des effets anti-inflammatoires au site de l’inflammation.

Le chocolat combat la grippe aussi d’une façon plus intéressante.

Les chercheurs ont suggéré qu’immédiatement après avoir bu du cacao, ses composés cicatrisants sont présents dans la bouche, le pharynx et dans tout le tube digestif à des concentrations qui inhibent les infections. Ces composés agissent immédiatement et pendant un certain temps après la consommation. Et ils travaillent précisément là où le virus est susceptible d’être présent.

Certains de ces composés comprennent les polyphénols contenus dans le chocolat. Les polyphénols sont de puissants antioxydants et ont une activité antimicrobienne à large spectre.

Mais même lorsque les chercheurs ont retiré les polyphénols de l’extrait de cacao, les composés restants dans l’extrait étaient encore efficaces.

Cacao (Fernando Villalobos/Pixabay)

Ces autres composés actifs dans le cacao comprennent :

– Le composant amer de la théobromine
– La lignine, une fibre alimentaire
– Des acides gras libres
– Des minéraux tels que le fer, le cuivre et le zinc

Le chocolat fait bien plus que combattre la grippe. En fait, le chocolat a plus de 40 bienfaits pour la santé et a été appelé l’aliment médicinal par excellence.

Voici quelques-unes des autres propriétés étonnantes du chocolat :

– Il soulage le stress et abaisse la tension artérielle
– Il est meilleur pour la santé cardiaque que les statines
– Il brûle la graisse du ventre
– Il réduit le risque de diabète

Pour en savoir plus sur les autres bienfaits pour la santé associés à la consommation de chocolat ou d’aliments contenant du cacao, visitez la page (en anglais) GreenMedInfo consacrée aux bienfaits du chocolat sur la santé.

Image d’illustration (congerdesign/Pixabay)

Lorsque vous choisissez du chocolat au lieu d’un vaccin antigrippal, assurez-vous que le chocolat est :

1. Noir à au moins 70 %. Plus le chocolat est noir, moins il y a de sucre ajouté. Et le sucre peut faire la différence entre le chocolat sain et la malbouffe.

2. Brut. Plus la fève de cacao est transformée, plus les polyphénols et les flavanols sont détruits. La meilleure source d’antioxydants du chocolat provient donc du chocolat noir brut non traité. En fait, le cacao brut contient la plus forte concentration d’antioxydants de tous les aliments.

3. Biologique. Le cacao non biologique peut contenir des résidus du désherbant dangereux glyphosate (la matière active du Roundup) et d’autres pesticides utilisés en agriculture conventionnelle.

4. Équitable. Les cultures de cacao font souvent l’objet d’un commerce inéquitable et ont même été liées à l’esclavage des enfants.

Cet article a été publié à l’origine sur GreenMedInfo.com.

RECOMMANDÉ