Shen Yun à Roubaix, un « élan vital »

Shen Yun à Roubaix, un « élan vital »

Laurent Pamart à l’occasion de la dernière de Shen Yun au Colisée de Roubaix le 23 février 2019. (NTD Television)

25 février 2019

ROUBAIX – Ces trois derniers jours, le Colisée a vibré aux rythmes de la danse et de la musique classique chinoises. En effet, la compagnie Shen Yun Performing Arts était de retour dans le Nord pour quelques représentations de son nouveau spectacle.

Laurent Pamart était présent dans la salle avec sa compagne en ce 23 février. Ce responsable en recherche et développement découvrait la culture traditionnelle chinoise, mais c’est l’énergie transmise par les artistes qui l’aura particulièrement touchée.

« Beaucoup de couleurs, beaucoup de mouvements ! C’était vraiment quelque chose avec beaucoup d’élan vital. Vraiment très vivant ! », décrit-il, précisant ainsi : « On sent une énergie, une force en fait, qui est communiquée vers les spectateurs ».

Cherchant à comprendre cette sensation nouvelle pour lui lors d’un spectacle, M. Pamart décrit d’abord les mouvements des danseurs : « C’est magique ! Tous ces mouvements, toutes ces pirouettes, ces bonds, toutes ces prouesses physiques, ça doit représenter un travail incroyable ! »

Progressant dans sa réflexion, M. Pamart définit ensuite cette énergie comme étant « un souffle » : « Ce que j’ai ressenti, c’était ce souffle en fait, cette vie… Cette vie qui passait et qui inondait toute la salle ! On avait l’impression de faire partie d’un mouvement en fait ! »

Ce mouvement est générateur d’émotions, « tout un mélange d’émotions » où prédomine la joie avec une sensation de « bien-être », décrit aussi M. Pamart.

À travers la découverte de la culture traditionnelle chinoise, M. Pamart y voit un acte universel, rappelant que « la tradition, c’est la transmission ».

D’après lui, « si on ne transmet pas, on perd quelque chose, des informations, une façon de vivre, une façon d’être, une façon d’appréhender la vie, l’univers… Donc, je pense que c’est faire œuvre d’humanité que de transmettre des valeurs de générations en générations. »

Ces valeurs, transmises depuis des millénaires, sont-elles encore d’actualité en Chine ? C’est aussi ce que présente Shen Yun à travers des tableaux dansés contemporains.

Interrogé sur son ressenti à propos du tableau présentant la persécution actuelle du Falun Gong en Chine, M. Pamart marque sa surprise face à un phénomène qu’il pensait dépassé : « J’avoue que ça, c’est assez étonnant. Je pensais que la Chine s’était ouverte à plus de libertés à notre époque. »

Mais selon lui, un tel tableau a toute sa place dans ce type de spectacle car « l’art n’est pas que pour nous divertir, il est là aussi pour nous informer. Ça a été le cas de tout temps ».

 

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’un des évènements culturels les plus importants de notre temps et assure la couverture des réactions du public depuis la création de la compagnie en 2006.