Shen Yun, « c’est comme un cadeau qui est fait à l’assistance », décrit une professeure de danse

Shen Yun, « c’est comme un cadeau qui est fait à l’assistance », décrit une professeure de danse

Mme Agard lors de la représentation de Shen Yun au Grand Théâtre à Aix-en-Provence le 6 avril 2019. (NTDTV)

13 avril 2019

AIX-EN-PROVENCE – Christel Agard est professeur de danse classique à Gardanne. Cette passionnée de danse classique, médaillée d’or du conservatoire de Toulouse, a fondé son école de danse afin de transmettre son amour du 6e art.

Samedi 6 avril, elle découvrait Shen Yun et la danse classique classique chinoise au Grand Théâtre.

« Je trouve ce spectacle absolument extraordinaire ! Il y a en même temps beaucoup de similitudes avec la danse classique traditionnelle comme on la connaît chez nous, mais dans un côté beaucoup plus… harmonieux, poétique… qui fait rêver ! »

Cette professionnelle de la danse identifie « beaucoup, beaucoup de technique » chez les danseurs de Shen Yun.

« Je trouve que ce sont de merveilleux danseurs, aussi bien les danseurs qui appartiennent au corps de ballet, puisque je suis assez sensible à cela, que les danseurs solistes. On voit effectivement qu’il y a une très, très grande qualité dans la performance des danseurs. Pas seulement les solistes. »

Des danseurs qui transmettent, selon Mme Agard, une belle émotion dans leur ensemble, contrairement au ballet occidental qui laisse généralement l’émotion émaner des danseurs solistes.

« Les danseurs solistes aussi bien que les danseurs du corps de ballet savent transmettre l’émotion qui colle exactement avec chaque tableau et chaque ballet ! Voilà, il n’y a pas que les solistes qui savent retransmettre cela. C’est un ensemble, c’est une grande perfection. Vraiment bravo ! C’est stupéfiant ! »

Parallèlement à la performance des danseurs, Christel Agard salue aussi l’effet créé par « les images de synthèse et l’interactivité », lesquels « aident beaucoup à se projeter par rapport à cela. »

Pour Christel Agard, si Shen Yun permet de découvrir la culture traditionnelle chinoise, il permet aussi de « penser un petit peu à autre chose dans un monde où la politique, on le voit bien à travers le message, empêche justement de découvrir ce genre de merveille, tant dans la spiritualité que dans l’art tout simplement. Comment peut-on priver d’art tout un peuple qui, je pense, ne demande qu’à le recevoir ? »

En effet, concernant Shen Yun et le régime chinois actuel, on peut lire sur le site de Shen Yun « que la compagnie ne peut se produire en Chine. Et vous ne pourrez pas non plus voir un spectacle tel que celui-ci là-bas. Shen Yun serait heureux de s’y produire, mais le Parti communiste chinois ne le permet pas. »

« Certes, d’innombrables spectacles en Chine semblent traditionnels, mais après des décennies de campagnes politiques pour éradiquer leur patrimoine culturel, ces spectacles ont été dépouillés de leur essence intrinsèque. Ce qui rend Shen Yun unique, c’est qu’en plus de l’art et de la beauté perçus, Shen Yun incarne l’essence spirituelle de la civilisation chinoise – des idées comme l’harmonie entre le Ciel, la Terre et l’Humanité. »

Cette harmonie, entre autres, a pu inspirer Mme Agard : « J’ai envie de penser à des futurs spectacles pour mes élèves, à quelque chose qui ne va, bien sûr, pas ressembler à cela, mais qui pourrait être inspiré, puisque c’est une grande découverte pour moi. »

Propos recueillis par NTD Television

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’un des évènements culturels les plus importants de notre temps et assure la couverture des réactions du public depuis la création de la compagnie en 2006.