Shen Yun de retour à Aix-en-Provence

Shen Yun de retour à Aix-en-Provence

Guy Depoilly a été émerveillé par le spectacle Shen Yun auquel il a assisté à Aix-en-Provence hier soir. (NTDTV)

18 mars 2017

AIX-EN-PROVENCE – Pour la deuxième année consécutive, le Grand Théâtre de Provence a accueilli la première de Shen Yun ce vendredi 17 mars.

Le public chaleureux a apprécié le spectacle de la compagnie Shen Yun Performing Arts qui propose de renouer avec l’« Empire Céleste », nom donné autrefois à la Chine, car l’on disait que sa culture provenait des cieux. C’est ainsi qu’il y a dix ans des artistes chinois du monde entier ont souhaité « redonner vie à l’authentique culture chinoise » et ont créé Shen Yun, un organisme indépendant, à but non lucratif basé à New York. Ainsi ils transmettent ce monde ancien qui a failli disparaître.

« J’espère que cette équipe sera autorisée à se produire en Chine »
Parmi les spectateurs, Guy Depoilly, directeur, était présent. Il avait déjà apprécié le spectacle l’année dernière et a souhaité le faire découvrir à une amie danseuse.

« Je suis ravi. Je suis venu avec une amie qui était danseuse et qui apprécie beaucoup ce spectacle, surtout la fraîcheur des décors, la prouesse des danseurs et des danseuses, une mise en scène remarquable et un très bon orchestre qui arrive à suivre les danseurs. Donc… bravo ! Revenez encore une fois à Aix-en-Provence ! », a-t-il déclaré.

« Continuez ! Continuez sans cesse ! » « J’espère que vous faites le tour du monde »

Il précise que chaque fois qu’il voit le spectacle, il ressent « beaucoup d’émotion, beaucoup de plaisir aussi visuel. Beaucoup d’émotion ! C’est un message qui est bien transmis, c’est une danse qui exprime beaucoup de choses, qui fait comprendre la vie. Il y a un passage difficile sur l’histoire du Yangse, mais c’est l’histoire de la Chine, on ne peut pas l’éviter. Dans l’ensemble, c’est un spectacle très léger, très gai et très intéressant ! » Quand il aborde le « passage difficile », il fait référence à un tableau qui évoque la Chine du début du XXe siècle, avec la fin de la dernière dynastie et la montée du communisme en Chine.

Il souhaite aussi laisser un message : « Continuez ! Continuez sans cesse ! » « J’espère que vous faites le tour du monde », ajoute-t-il. « J’apprécie beaucoup le message et j’espère que cette compagnie sera autorisée à se produire en Chine, je l’espère ! », insiste-t-il. « C’est un peu curieux parce que, d’après ce qui est énoncé dans la déclaration des droits de l’homme, on devrait pouvoir exprimer toutes ses idées en Chine sans avoir pour autant à affronter des combats politiques », dit-il.

Bien que devenu un phénomène international, libre de transmettre la culture ancestrale chinoise, Shen Yun ne peut pas se produire en Chine car « le Parti communiste étant un régime officiellement athée, il craint cette liberté d’expression dont cette compagnie bénéfice en Occident », révèle le site Shen Yun Performing Arts.

Et de conclure par un vœu : « Je compte bien que vous reveniez l’année prochaine..! »

« J’aime beaucoup ce spectacle sous forme de tableaux avec les explications »

Rym Draia a été touchée par la finesse de l’esthétisme du spectacle. (NTDTV)

Rym Draia, formatrice en communication, était aussi présente ce vendredi pour la première de Shen Yun.

« J’aime beaucoup le spectacle ! », a-t-elle déclaré. « C’est mon mari qui m’a incitée à venir, accompagnée de mon autre petite fille. Je découvre, c’est tout nouveau pour moi, j’aime beaucoup ce spectacle sous forme de tableaux avec les explications, cela permet d’avoir plein d’informations. C’est très beau esthétiquement, la musique est très belle et cela me permet de me nourrir de culture chinoise ».

Le spectacle Shen Yun présente, à travers la danse classique chinoise, l’art lyrique du Bel Canto et la musique produite par un orchestre en « live », qui allie les instruments occidentaux et orientaux, une succession de tableaux qui balaient toute la culture ancestrale et ethnique chinoise jusqu’au monde moderne. Des tableaux décrivent la Chine d’aujourd’hui et le non-respect de la liberté d’expression et de conscience, de rigueur en Chine.

« C’est vraiment un tout, cette cohérence entre le son, l’image et la mise en scène »

Rym Draia a ressenti « beaucoup d’émotion ». « Tout est lié… les couleurs, le son, les images la danse. Je ne connaissais pas ce trait très particulier de la danse classique chinoise, je ne savais pas que c’était aussi important et aussi riche : voilà j’ai appris là dessus. Je trouve que c’est très très harmonieux et très beau », a-t-elle précisé.

Elle a été : « Émue, sensible à ce genre de chose, à la beauté du spectacle avec tous ces personnages et ces costumes qui sont très très beaux. J’essaie de me nourrir là de cette musique là qui fait le lien avec l’histoire ».

« C’est vraiment un tout, cette cohérence entre le son, l’image et la mise en scène », a-t-elle ajouté en fin d’interview.

« On vous transmet vraiment  quelque chose de magique »

Thomas Crest, ébloui par la magie qui ressort de Shen Yun. (NTDTV)

Thomas Crest, restaurateur à Aix-en-Provence, a également apprécié le spectacle. « On m’a déposé un dépliant », a-t-il déclaré. « J’ai effectué une réservation pour ma femme et ma fille et j’ai découvert ce spectacle ! »

« Ce que je découvre là est tout à fait formidable ! vraiment magique ! avec beaucoup de couleurs et de danses. »

Interviewé à l’entracte, il s’est essentiellement exprimé sur la première partie du spectacle : « C’est vrai, la première partie a été extraordinaire. J’ai trouvé beaucoup de couleurs. Vraiment, c’était très sympa et ma fille a adoré ! Je le recommande ! Ce que je découvre là est tout à fait formidable, vraiment magique, avec beaucoup de couleurs et de danses. On transmet vraiment quelque chose de magique », a-t-il précisé. « C’est vrai que je le conseille et que je le recommande à tout le monde ! J’ai hâte de retourner à la deuxième partie qui va être, j’imagine, magnifique ! »

« J’ai bien apprécié l’engagement politique du spectacle »

Laurent Avril apprécie la prise de position politique de Shen Yun. (NTDTV)

Laurent Avril, directeur commercial de Diva France, était aussi parmi les spectateurs qui ont chaleureusement accueilli le spectacle Shen Yun au Grand Théâtre de Provence.

« Je suis venu voir Shen Yun, j’ai vu une affiche qui m’a parlé et m’a donné envie de voir ce que c’était », a-t-il déclaré. Laurent Avril connaît un peu la Chine. « Je suis allé en Chine plusieurs fois, mais je n’ai pas vu de ballet chinois. J’ai trouvé le spectacle de Shen Yun très, très beau, très harmonieux : c’est plein de douceur. Les danseurs sont fantastiques, on ressent beaucoup d’émotion et il ressort une coordination incroyable. On comprend qu’il y a des heures et des heures et des heures de travail. Le résultat est splendide », a-t-il ajouté.

« Je trouve que c’est très bien d’avoir une vision politique aussi. »

Il précise que « c’est difficile à décrire une émotion… on ressort de là le cœur léger, cela fait du bien de voir quelque chose de beau. J’ai bien apprécié l’engagement politique du spectacle parce que l’on sait que la Chine ce n’est pas que du spectacle. Je trouve que c’est très bien d’avoir une vision politique aussi de la chose ».

« Moi ce qui m’a beaucoup touché, ce sont les scènes qui évoquent l’aspect politique parce que forcément cela fait écho à Tiananmen, à de nombreux événements dont on a entendu parlé, et forcément il y a plus d’émotion parce que cette partie-là de votre histoire est connue. Pour le reste, c’est très beau, donc on partage tout doucement, voilà », a-t-il conclu.

Propos recueillis par NTDTV.

Shen Yun Performing Arts se produira à Aix-en-Provence les 17 et 18 mars, puis à Paris les 21 et 22 avril. Suivront Montpellier (25-26 avril) et Nantes (28-29 avril).

Pour en savoir plus, consultez fr.shenyun.com. La compagnie Shen Yun Performing Arts est basée à New York et comprend cinq compagnies présentant des spectacles simultanément partout dans le monde.
Epoch Times est média partenaire de Shen Yun.