Shen Yun : une expérience initiatique d’une grande douceur

Shen Yun : une expérience initiatique d’une grande douceur

Lisa Koperqualuk et Yvan Pouliot lors de la représentation de Shen Yun du 12 janvier 2017. (Mathieu Côté-Desjardins, Epoch Times)

13 janvier 2017

« C’est une belle découverte pour moi, toutes les explications qui viennent avec chaque morceau, c’est un apprentissage. Puis, je me suis dit que j’allais essayer de me rappeler des titres des danses et aller faire une recherche pour savoir d’où ils viennent. » – Lisa Koperqualuk

« Lisa aime beaucoup la danse. Moi, je suis un profane de la danse, alors c’est un cadeau que je lui ai fait […], mais c’est aussi un cadeau que je me faisais pour l’aspect historique derrière ce spectacle. Mon intérêt particulier, c’est de voir la trame historique derrière les numéros. J’en apprends ce soir, je trouve ça fort intéressant. » – Yvan Pouliot

« La première chose qui nous a touchés et surpris, c’est d’apprendre que ce spectacle est interdit en Chine. » – Yvan Pouliot

« J’adore regarder la danse, le mouvement du corps avec la musique, et la douceur qui sort de ces danses, j’ai beaucoup aimé la douceur. » – Lisa Koperqualuk

« Les couleurs, les mouvements sont extraordinaires, le synchronisme est épatant. C’est vraiment la Chine à son meilleur pour ce qui de travail d’équipe et de groupe. » – Yvan Pouliot

– Lisa Koperqualuk, œuvrant en anthropologie et éducation
– Yvan Pouliot, environnement

Place des Arts, Montréal, Canada
Shen Yun World Company
12 janvier 2017

La joie de l’effort derrière la perfection du mouvement

Karen Widgington et Jacques Desrosiers ont apprécié l’héritage de la civilisation chinoise ancienne présenté par Shen Yun. (Weiya Yang, Epoch Times)

« C’est vraiment très, très charmant, les danseurs sont très minutieux, c’est un beau spectacle. »

« C’est non seulement très attrayant, mais ils semblent tous très heureux, ils sourient toujours […] ils semblent aimer ce qu’ils font. »

« Je vois que le peuple chinois a beaucoup souffert. Les dernières années en tout cas, sous le régime communiste […]. La Chine, c’est une culture très vieille, et ce ne sont pas les 50 dernières années qui représentent la Chine, loin de là. Il y a beaucoup d’autres choses. »

– Karen Widgington, nutritionniste, accompagnée de son mari, Jacques Desrosiers, professeur de mathématiques aux HEC Montréal

Place des Arts, Montréal, Canada
Shen Yun World Company
12 janvier 2017

Shen Yun « pour l’histoire et le côté acrobatique », selon une fiscaliste

Paule Gauthier, fiscaliste, a été charmée par les sauts et culbutes de la danse classique chinoise, tout comme son histoire de 5000 ans. (Mathieu Côté-Desjardins, Epoch Times)

« Il y a un côté historique très intéressant. »

« C’est vraiment le côté acrobatique des danses qui me plaît beaucoup. […] C’est ça qui me plaît beaucoup. Aussi, les mouvements sont très particuliers. »

– Paule Gauthier, fiscaliste

Place des Arts, Montréal, Canada
Shen Yun World Company
12 janvier 2017