Shen Yun : « Je ne m’attendais pas à ce que la perfection dégage autant d’humanité »

Shen Yun : « Je ne m’attendais pas à ce que la perfection dégage autant d’humanité »

Wilfried Godier, après avoir vu le spectacle Shen Yun, à la Cité des Congrès de Nantes le 23 février 2020 : « Cela fait partie des incontournables d’une existence ! » (Epoch Times)

27 février 2020

NANTES – Shen Yun, « c’est une parenthèse de couleur dans notre monde de grisaille sans âme », s’est exclamé Wilfried Godier, jeune chanteur et danseur d’une troupe de music-hall, basée dans le Morbihan. C’est sa mère, fondatrice du « Swing Girls and Boy » qui l’a initié dès sa plus tendre enfance à la danse, puis à la chorégraphie. S’étant ensuite tourné vers la chanson, Wilfried Godier connaît bien le monde de la danse.

Passionné de culture orientale, Wilfried retrouve dans le spectacle Shen Yun des aspects de la culture chinoise comme la présence des cinq éléments qui forment, selon cette culture, tout l’univers: métal, bois, eau, feu et terre… 

« Ah ! Le spectacle était magnifique et parfait ! Et malgré cette perfection, j’ai trouvé beaucoup d’humanité qui se dégageait des danseurs et des chanteurs ! C’était des couleurs somptueuses, cela fait très aérien, très aquatique !  Je trouve que tous les éléments sont représentés dans le même spectacle ! Et les mouvements sont mixés avec quelque chose de fluide et de saccadé avec beaucoup d’énergie ! »

Cette énergie provenant des danseurs, Wilfried Godier n’hésite pas à la comparer avec la pratique de la médecine chinoise : « Je pratique un petit peu la médecine alternative dont le « Jin Shin Jitsu »qui est un art japonais et je trouve que l’on retrouve une branche de la médecine traditionnelle chinoise au sein de cette prestation, qui est un pur joyau ! Je n’ai jamais rien vu d’aussi beau !« , déclare-t-il avec émotion.

La Chine était autrefois appelée « Terre du Divin », la spiritualité était omniprésente dans la culture chinoise, se révélant autant chez les plus humbles que chez l’empereur lui-même.

Avec le souhait de faire renaître cette culture traditionnelle chinoise, les artistes de Shen Sun perpétuent cette spiritualité dans leur travail. « Les artistes de la compagnie méditent, étudient ensemble et prennent soin de vivre en suivant les principes d’authenticité, de compassion et de tolérance », peut-on ainsi lire sur le site de Shen Yun.

Wilfried Godier a pu ressentir cette spiritualité : « Je connais partiellement le bouddhisme, et j’ai ressenti justement cette gentillesse, cette bienveillance envers eux-mêmes, envers le public et ce qu’ils veulent transmettre au monde, en général… Donc, c’est une belle parenthèse de couleurs et de poésie dans ce monde de grisaille dans lequel on vit sans âme, ça change et ça fait du bien, on sort de là ressourcé ! »

Et de conclure qu’il faut aller voir ce spectacle : « Absolument ! Cela fait partie des incontournables d’une existence ! Il faut connaître au moins une fois ce spectacle à tout prix ! »