Shen Yun, un spectacle dont « on ne ressort pas indemne », dit un médecin

Shen Yun, un spectacle dont « on ne ressort pas indemne », dit un médecin

Le Dr Philippe Décembre à l’occasion de la première de Shen Yun au Colisée de Roubaix le 21 février 2019. (NTD Television)

22 février 2019

ROUBAIX – Shen Yun a renoué avec le Nord de la France, ce 21 février, en se produisant pour la première d’une série de trois représentations au Colisée de Roubaix. La salle, créée en 1927 et un temps surnommée « l’Olympia du Nord », a vu naître en 1983 le Ballet du Nord et se caractérise toujours par la diversité et la qualité des productions qu’elle accueille.

Faire salle comble n’est cependant pas si fréquent, et le personnel de sécurité n’hésitait pas à exprimer sa surprise devant la foule nombreuse venue découvrir le patrimoine de 5000 ans de culture chinoise.  Il faut dire que, de toute la région des Hauts-de-France et jusqu’à la Belgique, beaucoup avaient fait le déplacement.

Parmi eux, le Dr Philippe Décembre, médecin à Saint-Quentin et qui n’a pas hésité à faire un trajet de 200 kilomètres, sans même savoir ce qu’il allait découvrir : « On est venu un peu sans trop savoir ce que c’était », explique-t-il, « et franchement on n’en ressort pas indemne, cela nous a beaucoup émus. C’est un spectacle magnifique, c’est quelque chose de vraiment émouvant. »

La première surprise est probablement venue du grand nombre de danseurs sur scène, et de la spécificité du grand orchestre mariant instruments orientaux et occidentaux, mais, nous indique un médecin ému : « C‘est difficile à expliquer… c’est un ressenti qui est profond, cette beauté des artistes, cette élégance, cette synchronie dans la musique également, ce mélange des époques également du moderne, du classique. Il y a beaucoup, beaucoup de choses à voir… C’est difficile de résumer en quelques mots ce que je ressens. » 

Dans ses différents tableaux, Shen Yun rappelle le lien qui a toujours uni la civilisation chinoise avec le divin, ainsi que la recherche de sagesse et d’harmonie que chaque dynastie a portée. Shen Yun apporte donc « beaucoup : la vérité, la sagesse peut-être, et puis l’amour, la transmission de l’art, de tellement de choses, tellement de belles choses qu’on oublie aussi. Il y a une émanation de beaucoup de choses divines, c’est très difficile d’exprimer ça. » 

Le résultat vécu par le Dr Décembre est donc : « un peu d’enfance qui revient en moi. J’ai toujours beaucoup aimé l’Asie, la Chine, cela a toujours été un rêve. Voir cela dans mon pays finalement, c’est un transport dans un pays merveilleux avec un spectacle extraordinaire qui est vraiment très émouvant, c’est vraiment très beau. » 

Shen Yun continue sa tournée européenne jusqu’au mois de mai, dans un parcours qui l’amènera entre autres à Montpellier, Aix-en-Provence, Nice et Paris.  La compagnie préparera ensuite, comme chaque année, un spectacle entièrement renouvelé pour 2020. Un travail qu’espère aussi notre médecin : « C’est quelque chose qui doit se perpétuer, c’est indispensable et je souhaite que ça continue très, très longtemps. Je leur souhaite une longue carrière à travers les siècles. » 

 

Propos recueillis par NTD Television

Epoch Times considère Shen Yun Performing Arts comme l’un des évènements culturels les plus importants de notre temps et assure la couverture des réactions du public depuis la création de la compagnie en 2006.