Un shérif noir met en garde des émeutiers: Je vais déléguer «tous les propriétaires d’armes à feu légitimes de ce comté» pour protéger ce comté

Par CNN
8 juillet 2020
Mis à jour: 9 juillet 2020

Un shérif de Floride a lancé un avertissement très ferme à toute personne qui envisagerait de protester violemment dans son comté, en disant qu’il « déléguerait » les propriétaires d’armes à feu légitimes pour leur venir en aide.

« Si vous menacez de venir dans le comté de Clay et pensez une seconde que nous allons nous plier en quatre pour vous, vous vous trompez lourdement », a déclaré le Shérif du comté de Clay, Darryl Daniels, dans un message vidéo posté sur Facebook.

« Déchirer le comté de Clay, ce n’est pas acceptable. Et si nous ne pouvons pas nous occuper de vous, vous savez ce que je vais faire ? Je vais exercer le pouvoir et l’autorité du shérif, et je vais nommer comme adjoints spéciaux chaque propriétaire légal d’arme à feu dans ce comté, et je les nommerai dans ce seul but : maintenir la civilité face à l’anarchie. »

Le shérif du comté de Clay, Darryl Daniels, a déclaré qu’il allait demander aux propriétaires d’armes à feu du comté « de se tenir debout entre l’anarchie et la civilité ». (Avec l’aimable autorisation du bureau du shérif du comté de Clay)

« C’est ce que nous avons juré de faire, et c’est ce que nous allons faire. Vous avez été prévenus », a-t-il dit.

Le shérif a ajouté que les droits constitutionnels des manifestants seront protégés aussi longtemps qu’ils « resteront sous les parapluies d’une protestation ou d’une marche pacifique ».

Ce message intervient alors que des dizaines de milliers d’américains ont protesté ces dernières semaines, à la suite de la mort de George Floyd aux mains de la police de Minneapolis fin mai. Les manifestants ont dénoncé la brutalité policière et le racisme et ont appelé à des réformes.

La majorité de ces manifestations sont restées pacifiques. Mais certaines, dans les premiers jours de la crise, se sont terminées par des pillages et des dégâts. Des responsables dans différentes régions des États-Unis ont laissé entendre que la violence pourrait avoir été provoquée par des groupes extérieurs qui ont infiltré les manifestations avec un but différent.

(Capture d’écran/Google Maps)

Dans sa vidéo Facebook, le shérif a déclaré que bien qu’il ait vu des images de manifestations dans tout le pays, les relations entre la police et la communauté du comté de Clay « sont excellentes et ne sont pas tendues ».

« Écoutez tous, ne soyez pas victimes de vous soumettre à cette affirmation selon laquelle les forces de l’ordre sont mauvaises. Que la police est l’ennemi des citoyens que nous avons juré de protéger et de servir », a déclaré M. Daniels.

Le shérif a déclaré que les officiers prêtent serment de protéger et de défendre la Constitution, ajoutant que « nous terminons ce serment par ‘Que Dieu me vienne en aide’ ».

« Mais Dieu est absent du message des médias, ou de Black Lives Matter, ou de tout autre groupe qui se donne en spectacle. »

Harold Rutledge, qui va affronter Darryl Daniels lors des élections, a déclaré à WJXT que le message semblait être celui d’un shérif « qui défie les émeutiers et les pillards de venir dans le comté de Clay et de causer du grabuge ».

« Une partie du problème dans le maintien de l’ordre est que certains officiers ont besoin de plus de formation sur la façon d’interagir avec toutes les personnes et toutes les situations, y compris sur la façon de garder son calme et de désamorcer les situations. Menacer de ‘nommer comme adjoints spéciaux, chaque propriétaire légal d’arme à feu dans ce comté, et […] les nommer[…]’ ne fera qu’aggraver le problème », selon la déclaration.

Au moins trois autres candidats également présents sur le bulletin de vote ont tous condamné ce message.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ