« Si vous n’êtes pas vaccinés, vous ne pourrez plus aller au restaurant, aller au théâtre ou prendre l’avion… » a expliqué Christophe Barbier

Par Emmanuelle Bourdy
13 novembre 2020
Mis à jour: 13 novembre 2020

Le journaliste et éditorialiste Christophe Barbier – qui a été le directeur de rédaction de l’hebdomadaire L’Express entre août 2006 et octobre 2016 – est également éditorialiste politique et chroniqueur sur BFM TV depuis la rentrée de septembre 2016. Il s’est exprimé dans un tweet au sujet de la vaccination, le 10 novembre.

Christophe Barbier s’était exprimé le 28 octobre dernier sur Twitter, regrettant que le gouvernement n’ait pas été suffisamment sévère, il parlait « d’échec ». « Où est passée l’autorité de l’État ? » avait-il demandé. « Qu’est devenue la politique ambitieuse du testé-tracé-isolé ? où sont passées les brigades de l’assurance-maladie qui devaient remonter les cas contacts pour les isoler, où est passée la politique de chambres d’hôtel mises à la disposition de ceux qui voulaient justement être en isolement ? » Il affirmait également que c’était à cause de « l’indiscipline collective que nous devons la fermeture de beaucoup d’activités commerciales ».

« Faut-il rendre la vaccination contre le Covid obligatoire ? »

Tout récemment, le chroniqueur a abordé le sujet de la vaccination sur Twitter, s’interrogeant : « Le vaccin à peine annoncé, la question est déjà là, faut-il rendre la vaccination contre la Covid obligatoire ? »

À cette interrogation, l’ancien directeur de L’Express a trouvé « chose étrange » que la France, « pays de Pasteur », soit « plus rétive que beaucoup d’autres nations, à la vaccination ». Il a traité ce phénomène d’« obscurantisme inquiétant ». Quant à savoir s’il faut rendre obligatoire le vaccin contre le Covid lorsque celui-ci sera disponible, il a précisé, concernant « ceux qui ne peuvent pas être vaccinés pour des raisons médicales, des allergies ou autres problèmes », qu’il sera nécessaire de leur « faire une place dans la société malgré cette impossibilité ».

« Vous êtes de vous-même retirés de la vie collective »

Par contre, pour les autres, c’est-à-dire « ceux qui se méfient de ce qu’on leur inocule, ceux qui tombent souvent dans le complotisme », l’éditorialiste politique et chroniqueur de BFM TV a été très clair. Pour ceux-ci, a-t-il dit, « il faut être coercitif mais plus malin peut-être qu’une obligation de type militaire ». Comme un aveu, il a ajouté : « On ne va pas mettre les gens en prison. »

Il a ensuite mis en avant une règle : « Si vous n’êtes pas vaccinés, vous ne pouvez plus aller au restaurant, vous ne pouvez plus aller au théâtre, vous ne pouvez plus prendre l’avion. Vous êtes de vous-même retirés de la vie collective, vous êtes auto-confinés. »

Il a ensuite parlé de l’instauration d’un « certificat de vaccination, comme un laisser-passer pour être dans la société ». « Cela permettra sans doute de faire comprendre à chacun que le vaccin, ce n’est pas seulement l’intérêt particulier de tous ceux qui peuvent être victimes de la maladie, c’est l’intérêt général, c’est l’intérêt supérieur de la nation ! » a-t-il conclu.

Ce tweet a été commenté par de nombreux internautes, qui se sont insurgés contre cette intervention, la qualifiant de « propagande » pour certains, de « dictature sanitaire » pour d’autres. Une internaute s’est interrogée : « Et pourquoi ? Puisque les vaccinés ne risqueront plus rien et les autres acceptent de prendre le risque ?! Par contre, c’est fou comme les pires scénarios d’il y a 8 mois se concrétisent lentement mais sûrement dans les médias…Obligation !!! Et après ? »

FOCUS SUR LA CHINE – La loi sur la sécurité menace nos libertés

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ