La situation de la peste porcine africaine en Chine devient de plus en plus difficile mais le PCC tente de la minimiser

Par Jennifer Bateman
12 avril 2021
Mis à jour: 12 avril 2021

La prévention et le contrôle de la peste porcine africaine sont devenus des pratiques normales en Chine continentale, mais les rapports officiels sur l’épidémie de peste porcine africaine en Chine ont été sporadiques, apparemment dans le but de minimiser la gravité du problème.

Le 7 avril, Henan Shuanghui Investment and Development Co., Ltd, une société leader dans l’industrie de la viande en Chine, a révélé sur une plateforme interactive pour les investisseurs que l’épidémie de peste porcine africaine sera un facteur incertain qui affectera la tendance des prix des porcs vivants cette année et qu’il faudra y prêter une attention particulière.

La Chine a connu une épidémie de peste porcine africaine à grande échelle d’août 2018 à la fin de 2019. Elle a durement touché l’industrie porcine et a fait grimper en flèche les prix du porc. En janvier et février de cette année, le prix du porc en Chine a connu une baisse éphémère. Un reportage de Yicai.com a suggéré que cela était lié à la vente groupée causée par l’épidémie de peste porcine africaine. Le rapport précise que la peste porcine africaine n’a jamais disparu en Chine.

Selon Jan Cortenbach, directeur technique du producteur d’aliments pour animaux Wellhope-De Heus Animal Nutrition, « au moins 20 % des porcs ont été touchés, et peut-être même 25 % » dans les provinces du nord et du nord-est de la Chine par l’épidémie de peste porcine africaine au cours du premier trimestre de cette année.

Cette déclaration coïncide avec les données de mars de la société CnAgri-China Agricultural Consulting Ltd, basée à Pékin. Elles montrent que les stocks de truies dans le nord de la Chine ont diminué de 25 à 30 % le mois dernier par rapport à février.

Selon le ministère chinois de l’agriculture et des affaires rurales, un foyer de peste porcine africaine a été signalé le 5 avril dans la quatrième division du corps de production et de construction du Xinjiang. Le 24 mars, un foyer de peste porcine africaine s’est déclaré dans une exploitation porcine de la ville de Yining, dans le Xinjiang. Sur les 466 porcs vivants en stock, 293 ont été infectés et seuls 13 porcs malades ont survécu. En outre, en mars, de multiples cas de peste porcine africaine ont été signalés dans le Sichuan, le Hubei, le Yunnan et le Guangdong, mais les rapports soulignaient qu’il s’agissait de « cargaisons illégales » en provenance d’autres provinces.

Le 29 mars, Founder Intermediate Futures a clairement indiqué dans son rapport que la province du Henan, deuxième province chinoise en termes d’élevage porcin, a été touchée par l’épidémie de peste porcine africaine, le taux de mortalité des truies reproductrices atteignant 20 à 30 %, et que la perte pourrait être « irréversible ».

En mars également, un journaliste du périodique China Comment de la Xinhua News Agency, porte-parole de l’État, a trouvé une cinquantaine de porcs morts sur la rive du fleuve Jaune dans le Dalad Banner, en Mongolie intérieure, dont on soupçonne qu’ils sont atteints de la peste porcine africaine.

Bien que le PCC n’ait pas précisé de quelles provinces provenait la peste porcine, il a souligné la nécessité d’une prévention et d’un contrôle réguliers de la peste porcine africaine dans tout le pays, ce qui constitue un aveu indirect de la gravité et de l’incertitude de l’évolution de l’épidémie de peste porcine en Chine.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ