6 chiots victimes d’un violent cambriolage sont retrouvés après une «enquête rapide»

Par Tom Ozimek
24 juillet 2019 Mis à jour: 26 juillet 2019

Six très jeunes chiots volés par des hommes armés de machettes ont été retrouvés après une « enquête rapide », rapporte la police.

Le 20 juillet dernier, des agents de la police de Grand Manchester ont fait une descente dans une propriété du quartier Moston à la suite d’un signalement quelques heures après que des chiots âgés de cinq semaines ont été kidnappés et leur mère lacérée par une machette.

« L’enquête s’est déroulée rapidement et je suis heureux de pouvoir dire qu’hier soir, nous nous sommes rendus dans une demeure à Moston et avons retrouvé les six chiots », a déclaré le gendarme-détective Nick Kershaw, de la police de Greater Manchester, division Manchester dans un communiqué.

Les chiots de race staffordshire bull terrier ont été réunis avec leur mère, Zena, qui « depuis leur retour, est aux anges », selon la police.

« Les chiots sont tous sains et saufs », a dit M. Kershaw, ajoutant que Zena était « absolument ravie de les revoir ».

Selon la police, un homme de 40 ans soupçonné de cambriolage aggravé a également été arrêté et est toujours en détention.

L’enquête se poursuit.

« L’équipe a déployé d’énormes efforts pour réunir les chiots avec leur mère avant que le pire n’arrive », a déclaré la police, ajoutant que « l’enquête n’est pas terminée et nous sommes impatients de parler avec quiconque peut aider. »

Vol violent

Des hommes armés avaient volé les chiots nouveau-nés et mutilé le visage de leur mère avec une machette alors qu’elle se portait à leur défense, selon une déclaration antérieure de la police du Grand Manchester.

Le 20 juillet dernier, les chiots ont été enlevés par deux voleurs qui ont suivi un homme dans un appartement de la ville britannique avant d’attaquer ce dernier à la machette.

Les cambrioleurs ont laissé la victime au sol « avec des lésions aux avant-bras et aux mains » et ont commencé à chercher des objets de valeur, rapportent les policiers.

Les hommes ont pris l’argent, les clés et le téléphone de la victime, avant de croiser une portée de chiots et leur mère, Zena. Alors que les cambrioleurs mettaient les chiots dans des sacs pour les transporter, Zena « a courageusement essayé de défendre ses petits ».

Les voleurs l’ont ensuite frappée à la tête avec une machette, lui laissant une profonde entaille près de la mâchoire.

(Police de Grand Manchester)

Les deux hommes, décrits comme « noirs, minces et maigres, dont on estime être dans la vingtaine » et « portant des vêtements foncés avec des capuches relevées », se sont enfuis avec les objets volés et les chiots.

« Il s’agissait d’un vol incroyablement impitoyable, où les délinquants ne se sont absolument pas souciés de la sécurité de quiconque, humain ou animal », a déclaré le détective Nick Kershaw, de la police du Grand Manchester. « Ils n’avaient qu’une chose en tête : prendre [tout] ce qu’ils pouvaient. »

Selon la police, les chiots seraient probablement morts s’ils n’avaient pas été rapidement rendus à leur mère.

« Les chiens n’ont que cinq semaines et sans leur mère, ils ne survivront probablement pas très longtemps. Il est donc important que toute personne ayant des informations pouvant les aider contacte rapidement la police », avait déclaré la police.

« Nous lançons un appel urgent afin d’obtenir toute information pouvant aider à localiser les chiots qui ont été volés ce matin », a déclaré M. Kershaw.

« S’il vous plaît, aidez-nous à retrouver ces chiots et à les réunir avec leur triste maman, Zena, qui est dévastée. »

La police du Grand Manchester avait publié l’avis sur sa page Facebook, et cela a suscité de nombreuses réactions émotives.

« Si ce matin, cette attaque s’était passée légèrement différemment, cet homme aurait pu être tué dans sa propre maison », a écrit un internaute. « Je comprends pourquoi les gens sont indignés par [le vol des] chiens, mais il ne faut pas oublier qu’un homme a été attaqué chez lui avec une arme potentiellement mortelle, voilà le crime le plus grave. »

« Les chiots pourraient survivre s’ils étaient nourris au biberon », a ajouté un autre, ajoutant « qu’il était inexact d’affirmer qu’ils ne survivraient pas. »

« Les chiots ont besoin de leur mère parce que le lait qu’elle leur donne contient d’importants anticorps maternels et les protège des agents pathogènes », a affirmé un internaute. « Même si [les cambrioleurs] leur donnaient du lait – ce dont je doute fort – ils ne survivraient pas, car il faudrait que ce soit un lait spécialisé ! »

RECOMMANDÉ