Soldes monstres en Chine: Alibaba bat son record mais la croissance ralentit

Par Epochtimes.fr avec AFP
12 novembre 2019 Mis à jour: 12 novembre 2019

Le géant du commerce en ligne Alibaba a battu lundi son record de ventes lors de la traditionnelle « Fête des célibataires » en Chine mais le rythme de progression de son chiffre d’affaires a été moins rapide que l’an dernier.

Le groupe a annoncé mardi qu’il avait vendu la veille en 24 heures pour 268,4 milliards de yuans (34,74 milliards d’euros) de marchandises sur ses différentes plateformes.

Ce montant est en hausse de 26% par rapport à l’an dernier. Mais pour la seconde année consécutive, le rythme de progression du chiffre d’affaires est en recul par rapport aux précédentes éditions de la « Fête des célibataires » (+27% en 2018, +39% en 2017).

Le « 1 » dans la date, autant de symboles du célibat

Le 11 novembre (11/11) est appelé « double-onze » en Chine en raison de la succession de « 1 » dans la date, soit autant de symboles du célibat.

Les géants du commerce en ligne profitent généralement de cette journée pour doper leurs ventes à grand renfort de promotions censées consoler les personnes seules.

Smartphone en main, des dizaines de millions de Chinois attendent chaque année le coup d’envoi de l’événement le 11 novembre à 00H00 pour se ruer sur les soldes.

Dans un contexte de ralentissement économique et de guerre commerciale avec les Etats-Unis, JD.com, le principal concurrent d’Alibaba en Chine, a quant à lui indiqué avoir vendu lundi pour 26,46 milliards d’euros de marchandises.

Il s’agit d’un montant en hausse de 30% par rapport à l’an dernier.

Signe de la morosité ambiante, le cours d’Alibaba à Wall Street a reculé de 16 pour cent depuis le début de l’année alors qu’il avait doublé l’an dernier. « Il faut comprendre Alibaba et ce que fait le groupe dans le contexte de la tendance à long terme de l’émergence de la classe moyenne en Chine », a tenu à rassurer le vice-président exécutif de l’entreprise, Joe Tsai.

« Cette tendance ne s’arrêtera pas, qu’il y ait ou non une guerre commerciale », a-t-il déclaré lors d’un gala précédant le lancement de la journée de soldes.

 

RECOMMANDÉ