Somme : ils publient des vidéos humiliantes d’un sans-abri sur les réseaux sociaux pour se moquer de lui

Par Séraphin Parmentier
22 octobre 2020
Mis à jour: 22 octobre 2020

Plusieurs vidéos rabaissant un sans-abri abbevillois ont été diffusées sur un profil de la plateforme Tik Tok depuis le 31 août avant que le maire d’Abbeville ne les signale au procureur de la République.

Depuis la fin du mois d’août, une vingtaine de vidéos destinées à humilier un sans-abri abbevillois ont été diffusées sur un compte anonyme du réseau social Tik Tok, une plateforme particulièrement appréciée des adolescents.

Selon Le Courrier Picard, le compte en question a reçu près de 15 700 mentions et la vidéo la plus consultée a été vue plus de 332 000 fois.

Âgé de 56 ans, le sans-abri moqué sur le réseau social a perdu son logement à la suite d’un incendie au mois de juin. Placé sous la curatelle de l’Union départementale des associations familiales (UDAF) d’Abbeville, le quinquagénaire vit dans des conditions précaires mais refuserait l’aide de la municipalité, préférant dormir dans la rue depuis la perte de son logement.

Si la police et les secours l’ont régulièrement pris en charge à la suite de différents signalements, le chef des urgences de l’hôpital d’Abbeville a indiqué à nos confrères du Courrier Picard qu’il s’agissait toutefois davantage d’un « problème social que médical ».

Pascal Demarthe, le maire d’Abbeville, a néanmoins ordonné son hospitalisation d’office le mardi 20 octobre. Une mesure temporaire destinée à permettre que divers soins lui soient prodigués.

Les vidéos disparaissent de la plateforme

L’édile a également signalé les vidéos hébergées sur la plateforme Tik Tok au procureur de la République, considérant que le délit d’atteinte à la représentation de la personne était bel et bien constitué.

Si l’UDAF affirme « être en lien très étroit avec la justice sur cette affaire », aucune plainte n’aurait cependant été déposée pour le moment selon Nicolas Souffrin, le substitut du procureur de la République d’Amiens qui a été contacté par la rédaction du Courrier Picard.

Le mercredi 21 octobre, les vidéos humiliant le sans-abri avaient été retirées de la plateforme Tik Tok, sans que l’on sache pour l’instant si le retrait a eu lieu à l’initiative du ou des détenteurs du compte en question ou du réseau social lui-même.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine menace Taïwan d’un conflit armé

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ