20 % des parents ne pourront pas offrir de cadeaux à leurs enfants cette année

Par Léonard Plantain
9 décembre 2020
Mis à jour: 9 décembre 2020

Selon un sondage Ifop* pour Dons Solidaires, 20 % des parents interrogés n’offriront pas de cadeaux à leurs enfants pour les fêtes (soit 2,8 millions de parents) faute de moyens financiers résultant de la crise sanitaire.

Selon un sondage Ifop (pdf) réalisé entre le 16 et le 20 novembre 2020, alors que 2,5 millions de foyers vont bénéficier de la prime de Noël cette année, 20 % des parents interrogés ont déclaré qu’ils renonçaient à offrir des cadeaux à leurs enfants.

Aussi, parmi les familles pauvres, 1 sur 4 comptera sur une aide extérieure : associations, famille, pour pouvoir se procurer des cadeaux cette année, relate Le Parisien.

Selon Dominique Besançon, déléguée générale de dons solidaires à l’Ifop : « La crise sanitaire a fait basculer dans la pauvreté un million de Français, qui s’ajoutent aux 9,3 millions de personnes vivant déjà au-dessous du seuil de pauvreté en France. Ce sont autant de familles, de jeunes, d’étudiants, de chômeurs, de personnes isolées qui vont se priver de cadeaux de fin d’année. »

D’autres parents, pour offrir un Noël normal à leurs enfants, ont déclaré qu’ils étaient prêts à faire des concessions, relate La Voix du Nord. Ainsi, 84 % des sondés faisant partie de la catégorie pauvre vont se priver d’autres achats pour gâter leurs enfants. 76 % d’entre eux ont également déclaré qu’ils achèteraient un plus petit cadeau que ce qu’ils auraient aimé faire.

Au niveau national (toutes catégories confondues), ils sont en moyenne 52 % à déclarer faire des concessions pour le Noël de cette année.

Aussi, à la question « Vous arrive-t-il d’éprouver un sentiment de honte ou de culpabilité lié au fait de ne pas gâter vos enfants autant que vous le souhaiteriez ? », 41 % des sondés ont répondu qu’ils éprouvaient en effet un sentiment de honte ou de culpabilité.

Selon le sondage, parmi les parents ayant des enfants en âge de recevoir des cadeaux (28 % de l’échantillon), 11 % des sondés ont déclaré qu’ils dépenseront plus de 200 euros par enfant, 23 % qu’ils dépenseront entre 101 et 200 euros, 36 % entre 51 et 100 euros, et 30 % entre 0 et 50 euros.

*Cette étude Ifop a été réalisée par téléphone sur un échantillon de 1 807 personnes et assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interviewée) après stratification par région et catégorie d’agglomération.

Élections américaines – Trump : le peuple doit choisir entre le communisme ou la liberté


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ