Sophie la girafe fête ses 60 ans et… change sa garde-robe !

Par Sarita Modmesaïb
4 février 2021
Mis à jour: 4 février 2021

Sophie la girafe, ce jouet destiné aux bébés, est fabriqué en Haute-Savoie depuis bientôt 60 ans. La sexagénaire fêtera son anniversaire le 25 mai prochain.

Quelles quenottes ou gencives des bébés français n’ont pas mordillé la jolie robe tachetée de Sophie ?

Il y a 60 ans, en 1961, naissait à Rumilly (Haute-Savoie) l’un des jouets préférés des bébés, Sophie la girafe. Depuis, ce sont des dizaines de millions de jouets qui ont été vendus par Vulli, son fabricant, non seulement en France mais aussi dans plus de 85 pays.

Cette année, Vulli souhaite associer les internautes à cet anniversaire. Stéphanie Arnaud, directrice adjointe de la marque, présente les détails de l’opération :

« Nous invitons tous nos fans à choisir la robe de Sophie la girafe qu’elle portera pour ses 60 ans cette année. L’internaute peut choisir entre 12 motifs différents et 5 couleurs par motif. Il le vote et le valide sur sophielagirafe.fr », explique-t-elle sur France Bleu, ajoutant : « Le 15 février, nous aurons un jury qui choisira, parmi les 5 modèles qui auront été le plus créés, la version de Sophie la girafe qui sera lancée en production pour se retrouver en magasin à partir du 1er septembre, en simultané dans le monde entier, et ce jusqu’au 31 décembre. »

Le motif gagnant sera dévoilé le 25 mai, jour anniversaire de la marque.

Preuve que le concept ne vieillit pas, le confinement de 2020 ne semble pas avoir freiné les ventes. Plus, les ventes à l’international atteignent 45 % du chiffre d’affaires de Vulli.

Sauvegarder les girafes

Vulli se veut être une marque engagée, notamment dans la sauvegarde des girafes.

« L’espèce girafe est en voie d’extinction. On constate une baisse de plus de 30 % de la population des girafes depuis 30 ans. On s’engage donc pendant toute l’année à accompagner une association qui s’appelle la « Girafe Conservation Fundation » pour aider à sauvegarder l’espèce », décrit ainsi Stéphanie Arnaud.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ