Soudan: la nouvelle instance de transition sera formée le 18 août

Par Epoch Times avec AFP
4 août 2019 Mis à jour: 4 août 2019

Les militaires au pouvoir au Soudan et les chefs de la contestation ont convenu de former le 18 août l’instance dirigeante chargée de mener la transition politique, a déclaré dimanche un chef de la contestation.

Dimanche également, les deux camps ont paraphé une déclaration constitutionnelle sur laquelle ils sont tombés d’accord la veille. L’instance dirigeante, appelée Conseil souverain et composée de cinq militaires et de six civils, sera chargée de mener, avec un Parlement, la transition pendant un peu plus de trois ans, selon les termes de la déclaration politique convenue entre les deux parties le 17 juillet.

« Les membres du Conseil souverain seront désignés le 18 août, le Premier ministre le 20 août et les membres du gouvernement le 28 août », a déclaré à l’AFP Monzer Abou al-Maali. Il a précisé que l’accord global sur l’instauration d’un pouvoir civil sera signé le 17 août. La déclaration constitutionnelle s’ajoute à la déclaration politique convenue le 17 juillet. Toutes deux forment l’accord global dont l’application marquera en principe le début d’une nouvelle ère dans ce pays.

Ahmed al-Rabie, un des principaux responsables de la contestation, et Mohammed Hamdan Daglo, numéro deux du Conseil militaire au pouvoir, ont signé la déclaration, a constaté un correspondant de l’AFP.

 

RECOMMANDÉ