Le squelette d’un nourrisson avec un crâne allongé vieux de 2000 ans découvert en Crimée

8 août 2017 Mis à jour: 8 août 2017

Un squelette de nourrisson vieux de 2000 ans a été découvert dans la partie Est de la péninsule de Crimée, montrant que le garçon avait une déformation crânienne.

Les scientifiques de l’Archaeology Fund, un groupe organisant des fouilles en Russie centrale, en Crimée et en Afrique du Nord a décrit la découverte comme une « tombe d’alien » en raison de la forme inhabituelle du crâne, a rapporté le média d’État russe fin juillet. Mais un scientifique russe a nié qu’il s’agissait d’un alien.

Le groupe a déclaré que les déformations crâniennes étaient courantes pour une tribu de Sarmates, ayant habité la péninsule de Crimée à une époque. La pratique était également populaire à une époque parmi les tribus ayant émigré de la région du Caucase comme les Huns, les Sarmates, les Avars et les Alains. Près de 200 crânes allongés ont été retrouvés dans le bassin carpatique jusque là.

Le squelette repose dans un cimetière sarmate datant du Ier au IIIe siècle près de Yakovenkovo. Il a été excavé avant la construction d’un pont géant qui relierait la péninsule de Crimée et la Russie.

Nikolay Sudarev, un scientifique de l’Institut d’Archéologie de l’Académie des sciences de Russie, a nié que la tombe ait été celle d’un alien.

« Les crânes allongés étaient traditionnels pour la culture sarmate », indique-t-il, selon le journal Moskovsky Komsomolets. « Ils pensaient que cela était plus beau. »

Un vase en argile et des petites perles ont été découvertes près de la tombe. Le garçon avait également un bracelet de cuivre.

Version anglaise

RECOMMANDÉ