Statue miraculeuse aux Philippines: des milliers de fidèles se rassemblent

Par Epoch Times avec AFP
9 janvier 2021
Mis à jour: 9 janvier 2021

Des milliers de fidèles ont rejoint samedi une église de Manille dans l’espoir d’apercevoir une statue de Jésus-Christ réputée pour ses miracles, en dépit des restrictions imposées par l’épidémie de coronavirus.

Ignorant les demandes des autorités les pressant de rester chez eux, des milliers de fidèles catholiques, portant des masques, se sont rassemblés le long de l’avenue menant à l’église de Quiapo à Manille, où la première des 15 messes données en l’honneur de la fête du Nazaréen noir, une statue de Jésus- Christ portant sa croix, conservée dans la basilique du même nom, a eu lieu samedi matin à l’aube.

Messes diffusées sur un écran géant

Les gens faisaient la queue pour entrer ou suivaient depuis le parvis les messes diffusées sur un écran géant au dehors.

ces scènes contrastent avec la cohue qui accompagne d’habitude ces processions impliquant des centaines de milliers de fidèles cherchant tous à toucher la statue réputée pour soulager les malades.

-Des fidèles catholiques romains portant des masques faciaux, des écrans faciaux et observant la distanciation sociale assistent à la messe sur une route près de l’église de Quiapo à Manille le 9 janvier 2021. Photo par Ted Aljibe / AFP via Getty Images.

La statue, grandeur nature, a été apportée aux Philippines au début du XVIIème siècle. Noircie selon la légende par les fumées d’un incendie, elle parcourt d’habitude les rues bondées de la capitale, mais les autorités ont préféré cette année supprimer cette procession en raison de l’épidémie, une première depuis des décennies.

Regarder la statue placée hors de portée

Et cette fois les fidèles ont dû se contenter de regarder la statue placée hors de portée pour éviter les contaminations. « Je suis tellement heureux de ce que je vois maintenant », a pourtant déclaré George Arevalo, 32 ans, après avoir assisté à la messe, limitée à 400 personnes pour respecter les règles de distanciation physique.

Un fidèle lève les bras en prière lors d’une messe à l’église de Quiapo pour célébrer la fête du Nazaréen noir le 9 janvier 2021 à Manille, Philippines. Photo par Ezra Acayan / Getty Images.

Arevalo a dit avoir touché la statue pour la première fois en 2017, affirmant que son geste avait permis à sa femme épileptique d’accoucher sans problème d’un enfant en pleine santé.

80% des Philippins sont catholiques

Le risque de contagion par le coronavirus dans un pays où près de 500.000 personnes ont été infectées, n’a pas non plus effrayé Marlene Ordiales, 58 ans, assurant que le Nazaréen noir la protégeait.

Quelque 80% des Philippins sont catholiques.

La cohue des années précédentes, l’année passée

Focus sur la Chine – Arrestations en masse à Hong Kong

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Vous pouvez nous aider à vous tenir informés

Pourquoi avons-nous besoin de votre soutien ? Parce que Epoch Times est un média indépendant ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Un journalisme indépendant et gratuit est de plus en plus difficile à obtenir en ces temps où la vérité est à la fois de plus en plus nécessaire et de plus en plus censurée. C’est pourquoi nous avons besoin de votre soutien. Chaque don est important et vous ouvre le droit à une déduction fiscale de 66%.

RECOMMANDÉ