Suisse : 1,2 tonne de déchets extraits du lac Léman lors d’une opération de nettoyage

Par Léonard Plantain
23 septembre 2020
Mis à jour: 23 septembre 2020

Ce week-end en Suisse, plus d’une tonne de déchets ont été récoltés des eaux du Léman lors d’une opération de nettoyage bénévole, dont un nouveau type de déchets : les masques jetables et chirurgicaux.

Parmi les milliers de canettes, mégots, bouteilles et autres déchets plastiques, plus d’une centaine de masques ont été ramassés dans les eaux du Léman, lors d’une opération de nettoyage du lac ce samedi 19 septembre en Suisse. Au total, près de 1,2 tonne de déchets ont été extraits, indique Le Matin. L’initiative, organisée tous les ans, a réuni environ 250 bénévoles.

En temps normal, cette opération de nettoyage rassemble 300 bénévoles, 50 plongeurs et 18 clubs de plongée. Mais avec la crise sanitaire, le nombre de participants a dû être restreint cette année, relate France 3 Régions.

Léon Meynet, le vice-président du comité Aqua-diving qui organise cette opération de nettoyage, a également déclaré qu’avec les masques, qui sont un nouveau type de déchets, de nombreux couverts en plastique jonchaient les profondeurs du lac, là aussi en lien avec la crise sanitaire. En effet, avec la fermeture des bars et des restaurants pour cause du coronavirus, les rassemblements autour du Léman ont été plus nombreux cette année.

À noter que depuis 25 ans que des opérations de nettoyage sont organisées, les participants ont extrait plus de 17 000 kg de déchets des eaux du Léman, dont quelques curiosités, comme « un barbecue complet ainsi qu’un coffre-fort », relève le comité Aqua-diving.

Malheureusement, avec l’épidémie de coronavirus, le Léman devra désormais composer avec une nouvelle source de déchets.

FOCUS SUR LA CHINE – 1 M$ retrouvé chez un chef de village



Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ