Suisse : condamnation d’une député pour immigration clandestine

28 septembre 2017
Mis à jour: 28 septembre 2017

Une députée du canton du Tessin, dans le sud de la Suisse, a été condamnée aujourd’hui par la justice régionale pour avoir fait entrer 24 migrants clandestinement depuis l’Italie.

Députée socialiste au Parlement tessinois, Lisa Bosia Mirra a été reconnue coupable d’incitation répétée à l’entrée illégale et condamnée à une amende avec sursis, a rapporté l’agence suisse ATS. L’élue a indiqué qu’elle entendait faire appel de sa condamnation.

Les faits remontent à août 2016, quand Mme Bosia Mirra avait aidé ces migrants érythréens et syriens, alors bloqués en gare de Côme, en Italie.

« Les faits ont été admis par l’inculpée qui a agi pendant deux semaines avec l’aide de complices et a organisé un réseau d’aide au séjour et à l’entrée illégale de ces 24 clandestins », a indiqué le juge  Siro Quadri, cité par ATS.

« Ceux-ci, dont nous reconnaissons la tragique situation, ne se trouvaient pas dans un pays à risque, mais en Italie, et auraient pu être aidés sur place », a encore relevé le juge.

Il a fait aussi valoir que Lisa Bosia Mirra en tant que membre du Parlement tessinois avait conscience d’enfreindre la loi, tout en reconnaissant le caractère humanitaire de la démarche de la députée.

 

RECOMMANDÉ