Instagram désactive les comptes de journalistes de Charlie Hebdo ayant ayant publié des caricatures de Mahomet

Par Epoch Times avec AFP
6 septembre 2020
Mis à jour: 6 septembre 2020

Deux comptes Instagram de journalistes de Charlie Hebdo, qui avaient mis en ligne la une de l’hebdomadaire avec la reproduction des caricatures de Mahomet, ont été temporairement désactivés dimanche. 

« Ces comptes ont été supprimés par erreur. Nous les avons rétablis dès que nous en avons eu connaissance, et nous nous sommes excusés », a déclaré à l’AFP Mélanie Agazzome, directrice de la communication d’Instagram pour la France et l’Europe du Sud. Il suffit d’un signalement pour qu’un compte soit désactivé, et ces comptes avaient été signalés.

Le compte Instagram de Charlie Hebdo « n’a pas été fermé, n’a fait l’objet d’aucune censure, et certains membres ont partagé les caricatures », a ajouté Mme Agazzome.

La dessinatrice Coco et la journaliste Laure Dassy s’étaient plaintes sur Twitter que leurs comptes Instagram aient été désactivés après avoir rediffusé la couverture de leur journal, qui avait reproduit mercredi les caricatures de Mahomet publiées en 2006.

« Tout est rétabli. Il est possible que des signalements massifs de la couv’ aient fait suspendre les comptes Instagram automatiquement », a tweeté Coco en milieu de journée.

FOCUS SUR LA CHINE : le pire confinement du monde

« Le droit au blasphème ne peut être amoindri », a rappelé dimanche la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, interrogé dans le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI ».

« Le droit au blasphème est un droit dans la République française laïque: nous devons nous battre pour qu’il soit respecté », a-t-elle martelé, alors que s’est ouvert mercredi le procès des attentats de janvier 2015, qui a notamment frappé le journal satirique.

Titré « Tout ça pour ça », le numéro de Charlie paru mercredi, dans lequel ont été republiées les caricatures de Mahomet, qui en avaient fait une cible du terrorisme islamiste en 2015, s’est écoulé à 200.000 exemplaires dès le premier jour et 200.000autres exemplaires ont été mis en vente samedi.

Le saviez-vous ? 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ