Coronavirus: une importante surmortalité en Seine-Saint-Denis

Par Michal Bleibtreu Neeman
18 mai 2020
Mis à jour: 18 mai 2020

Un des départements les plus touchés depuis le début de la pandémie du virus du PCC (le virus du Parti communiste chinois), communément appelé le nouveau coronavirus est la Seine-Saint-Denis. Plus de 63 % de décès on été constatés déjà entre l’avant-dernière et la dernière semaine de mars. Le taux de surmortalité y a bondi de près de 130 % entre le 1er mars et le 27 avril par rapport à la même période en 2019. C’est deux fois plus que dans les Yvelines (+ 67,3 %) ou la Seine-et-Marne (+ 65,4 %).

La maire de Bondy, Sylvine Thomassin, affirme à Francetvinfo n’avoir jamais signé autant de certificats de décès par jour. « On a beaucoup de logements sociaux, souvent trop petits, et donc des difficultés à ne pas se croiser dans la maison. […] Évidemment que la promiscuité en rajoute. »

C’est le département le plus pauvre de France et le deuxième département le plus peuplé de la région après Paris avec 1,6 million d’habitants. En tant que tel, il cumule plusieurs facteurs de risques économiques, sociaux et sanitaires. Habitations exiguës, nombreux habitants occupent des emplois en première ligne de la pandémie tels que caissiers, livreurs, aides-soignants ou infirmiers. Ces salariés doivent également se déplacer, et le plus souvent par le transport en commun, pour arriver au travail. À tout cela se rajoute le manque médical, le département de la Seine-Saint-Denis comptant trois fois moins de lits de réanimation que la capitale.

CORONAVIRUS : CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR

Le 93 se situe loin devant Paris, qui a enregistré une augmentation du taux de surmortalité d’un peu moins de 90 %, et juste devant les Hauts-de-Seine (+ 108,9 %). C’est ce que révèle l’infographie réalisée par Le Monde, qui s’appuie sur les données de l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) et sur une étude de l’observatoire régional de la santé d’Île-de-France publiée au mois d’avril. Les intercommunalités de Plaine Commune et Est Ensemble paient le plus lourd tribut avec des hausses de 179,5 % et 161,6 %.

La Seine-Saint-Denis est le département le plus jeune en France avec près de 30 % de sa population âgée de moins de 20 ans, mais il compte également le plus de personnes de plus de 65 ans atteintes de pathologies telles que le diabète (25 %) et les maladies respiratoires chroniques (13 %).

Epoch Times désigne le nouveau coronavirus, responsable de la maladie du Covid-19, comme le « virus du PCC », car la dissimulation et la mauvaise gestion du Parti Communiste Chinois (PCC) ont permis au virus de se propager dans toute la Chine et de créer une pandémie mondiale.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ