« Surréaliste » : un ciel orange et rouge a recouvert la région de la baie de San Francisco en raison des feux de forêt

Par CNN
13 septembre 2020
Mis à jour: 13 septembre 2020

La région de la baie de San Francisco, en Californie, s’est réveillée mercredi sur une scène tout droit sortie de Mars.

Un ciel orange, tirant même jusqu’au rouge, avec une pluie de cendres, digne d’une scène d’apocalypse, recouvrait San Francisco, Oakland et Berkeley à cause de la fumée des incendies qui continuent de ravager la Californie.

« À mesure que la fumée des incendies devient de plus en plus dense, elle bloque la lumière du soleil, ce qui donne l’impression d’être en pleine nuit », a déclaré le météorologue Judson Jones de CNN.

Les habitants ont dû allumer leurs lumières pour y voir clair dans les ténèbres de ce ciel rougeoyant qui leur donnait l’impression que c’était la nuit. Les vents transportent très loin la fumée des feux de forêt. Les incendies baptisés « Creek Fire » dans la région de Fresno et de Mendocino Complex, qui font rage à plus de 300 km dans le nord de l’État, sont ressentis dans toute la région de la Baie. D’autres endroits, tels que Salem, dans l’Oregon, connaissent des lueurs apocalyptiques similaires.

Les énormes panaches de fumée générés par les incendies qui font rage en Californie ont conduit à la plus longue série d’alertes sur la qualité de l’air que la région de la baie n’ait jamais connue, avec 25 jours consécutifs d’alertes « spare the air » (alertes de protection de l’air), a déclaré Erin DeMerritt, porte-parole du Bay Area Air Quality Management District, à CNN. Le record précédent était de 14 jours consécutifs lors de l’incendie « camp fire » de 2018.

« La fumée et les cendres agissent comme à travers un filtre photo Instagram », a déclaré M. Jones. « Les particules dans l’air réfractent la lumière du soleil comme le font les petites particules d’air quand le soleil se couche ou se lève. »

Les particules dispersent les longueurs d’ondes plus courtes du bleu et du vert, ce qui nous empêche de les voir. Les plus grandes longueurs d’ondes du rouge et du jaune passent par le fond, ce qui nous donne cet effet « oppressant », a déclaré M. Jones.

Le ciel orange qui a recouvert San Francisco a donné à Sneha Patil l’impression d’être sur une autre planète. « C’était surréaliste », écrit elle. « C’était comme si je m’étais réveillée sous le ciel de Mars ! »

Michelle McKeown, d’Oakland, a vu les maisons dans son quartier lumières allumées à 10 heures du matin. « C’était à la fois étrange, apocalyptique et effrayant », a déclaré Michelle à CNN. « Je vis dans la région de la baie depuis 1988 et je n’ai jamais connu une telle chose venant du ciel. »

« Ça ne sentait pas la fumée », a déclaré une telle, propriétaire d’un magasin de vêtements vintage à Oakland en voyant ce ciel rouge-orange au dessus de son magasin.

« Enfin, ça ressemble enfin à une véritable #apocalypse ! », d’un groupe local appelé Empty Vessel, posté sur Instagram.

Le climatologue Peter Gleick a essayé de capturer le ciel assombri autour de sa maison de Berkeley mercredi, en disant que son appareil photo ne reflétait pas la réalité escomptée.

« Je vis en Californie du Nord depuis 1978 », a écrit Gleick à CNN. « Je n’ai JAMAIS vu un ciel comme celui-ci. C’est comme s’il était minuit là maintenant (à 10 h 15), mais au lieu d’avoir un ciel noir, il est sombre, rouge foncé. »

FOCUS SUR LA CHINE – 3 typhons en 2 semaines détruisent les cultures dans le Nord-Est

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ