Syrie : la Turquie annonce le début de la phase terrestre de son offensive

Par Epoch Times avec AFP
9 octobre 2019 Mis à jour: 10 octobre 2019

Des militaires turcs et leurs supplétifs syriens ont pénétré mercredi dans le nord-est de la Syrie dans le cadre d’une offensive lancée par Ankara contre une milice kurde soutenue par les pays occidentaux, a déclaré le ministère turc de la Défense.

« Nos forces armées héroïques et l’Armée nationale syrienne (rebelles syriens soutenus par Ankara) ont commencé la phase terrestre de l’opération », a indiqué le ministère dans un communiqué.

Le porte-parole d’un groupe de rebelles syriens participant à l’offensive a affirmé à l’AFP que cette offensive terrestre avait commencé mercredi soir en direction de la ville de Tal Abyad, contrôlée par la milice des Unités de protection du peuple (YPG) dans le nord-est de la Syrie.

Selon des médias turcs, des membres des forces spéciales turques et des blindés, appuyés par des combattants syriens, ont pénétré en Syrie en au moins trois points de la frontière.

Faisant fi des pressions internationales, la Turquie a lancé mercredi une offensive contre les territoires situés à l’est de l’Euphrate des YPG, une milice kurde soutenue par les pays occidentaux contre les jihadistes du groupe Etat islamique mais bête noire d’Ankara.

L’aviation et l’artillerie turques menaient depuis mercredi après-midi des frappes contre les positions des YPG.

Selon Ankara, l’objectif de cette nouvelle offensive, la troisième en trois ans, est de créer une « zone de sécurité » pour séparer les positions des YPG de la frontière turque et y reloger certains des près de quatre millions de Syriens réfugiés en Turquie.

RECOMMANDÉ