Syrie: Trump dit vouloir laisser Turcs et Kurdes « résoudre la situation »

Par Epochtimes.fr avec AFP
7 octobre 2019 Mis à jour: 7 octobre 2019

Donald Trump a justifié lundi la décision des Etats-Unis de retirer leurs soldats du nord de la Syrie en expliquant qu’il voulait laisser aux protagonistes impliqués dans ce conflit le soin de « résoudre la situation ».

« La Turquie, l’Europe, la Syrie, l’Iran, l’Irak, la Russie et les Kurdes devront maintenant résoudre la situation », a expliqué le président américain dans une longue série de tweets, sa première réaction depuis que la Maison Blanche a annoncé le retrait des Américains du nord de la Syrie, ouvrant la voie à une offensive militaire turque contre les Kurdes.

– Des guerres tribales-

« Il est temps pour nous de sortir de ces guerres ridicules et sans fin, dont beaucoup sont tribales », a expliqué le milliardaire républicain, qui avait annoncé à la fin de l’année dernière le retrait des troupes américaines de Syrie.

Les forces turques attendront très probablement le retrait des soldats américains du nord de la Syrie, qui pourrait prendre une semaine, avant de lancer leur offensive, annonce un haut-responsable turc. Dans l’intervalle, le tél va fonctionner entre Ankara-Moscou et Washington! pic.twitter.com/z00YB3TK3i

— Georges Malbrunot (@Malbrunot) October 7, 2019

 

RECOMMANDÉ