Taiwan déploie son premier escadron de chasseurs F-16V

Par Epoch Times avec AFP
18 novembre 2021
Mis à jour: 18 novembre 2021

Taïwan a organisé jeudi une cérémonie de mise en service du premier escadron de son chasseur F-16 le plus avancé, un avion de fabrication américaine qui renforcera les défenses de l’île contre les menaces de la Chine. 

La présidente Tsai Ing-wen a supervisé la cérémonie sur une base aérienne de la ville de Chiayi, dans le sud du pays, aux côtés de Sandra Oudkirk, ambassadrice de facto de Washington à Taïwan.

« Ceci représente la promesse inébranlable du partenariat entre Taïwan et les États-Unis », a déclaré Mme Tsai.

« Je suis convaincue qu’en s’accrochant aux valeurs démocratiques, il y aura certainement d’autres pays aux valeurs similaires qui se tiendront à nos côtés », a-t-elle ajouté.

Le F-16V est une version améliorée et beaucoup plus sophistiquée des autres chasseurs F-16 vieillissants de Taïwan, qui datent des années 1990.

Le F-16V est doté de systèmes radar plus avancés

L’île dispose également de chasseurs Mirage de fabrication française et de son propre avion de guerre local.

Chasseur multi rôle de quatrième génération, le F-16V est doté de systèmes radar plus avancés, ainsi que d’un armement, de systèmes de navigation et de systèmes de guerre électronique plus sophistiqués.

Les chasseurs F-16 V améliorés de fabrication américaine sont exposés lors d’une cérémonie à la Chiayi Air Force dans le sud de Taïwan le 18 novembre 2021. Photo de Sam Yeh / AFP via Getty Images.

Mettre à niveau 141 anciens F-16

Il est toutefois moins avancé que les chasseurs de cinquième génération tels que le J-20 chinois, le Su-57 russe ainsi que les avions de guerre F-22 et F-35 fabriqués aux États-Unis.

Taiwan est en train de mettre à niveau 141 anciens F-16 pour en faire la version V et a également commandé 66 nouveaux F-16V.

Le déploiement du premier escadron intervient à un moment où la tension entre Pékin et Washington sur le sort de Taïwan ne cesse d’augmenter.

La présidente taïwanaise Tsai Ing-wen inspecte les troupes de l’armée de l’air lors d’une cérémonie à l’armée de l’air de Chiayi dans le sud de Taïwan le 18 novembre 2021. Photo de Sam Yeh / AFP via Getty Images.

Les F-16V approuvés par l’administration de Donald Trump

Washington reconnaît diplomatiquement le pouvoir de Pékin sur Taïwan, mais s’oppose à toute tentative de modifier le statut de Taïwan par la force et est tenue, en vertu d’une loi du Congrès, d’aider l’île à maintenir ses propres défenses.

L’accord sur les F-16V a été approuvé par l’administration de Donald Trump alors qu’il se querellait avec la Chine sur toute une série de questions, mais son successeur Joe Biden a maintenu un soutien similaire à Taipei.

La Chine a fustigé les ventes de matériel militaire à Taïwan et a imposé des sanctions aux géants américains de l’armement tels que Boeing, Raytheon et Lockheed Martin en réponse.


Rejoignez-nous sur Télégram pour des informations libres et non censurées :
👉 t.me/Epochtimesfrance

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ