Tarn-et-Garonne : première fermeture d’un café refusant de contrôler le passe sanitaire

Par Léonard Plantain
10 septembre 2021
Mis à jour: 10 septembre 2021

Vendredi 3 septembre, la préfecture du Tarn-et-Garonne a décidé de fermer administrativement le Café de la Halle à Saint-Antonin-Noble-Val. L’établissement, comme une dizaine d’autres de cette commune touristique, se refusait depuis la mi-août à contrôler le passe sanitaire de sa clientèle.

Il aura résisté durant 4 semaines : à Saint-Antonin-Noble-Val, le Café de la Halle refusait de contrôler ses clients depuis la mi-août et la mise en place du passe sanitaire. Cependant, après une mise en demeure, la Préfecture du Tarn-et-Garonne a décidé par un arrêté en date du 3 septembre de fermer administrativement le café-restaurant pour une durée de 7 jours, a rapporté France 3 Régions.

À noter que par cette sanction, la Préfecture entend faire un exemple, car le Café de la Halle n’est pas le seul à s’opposer à ces mesures sanitaires. En effet, la majorité des restaurants de cette commune très touristique se refusent à contrôler le passe sanitaire de leur clientèle.

Pour autant, des ronds verts avec le texte « Zone libre. Ici on respecte votre liberté, votre dignité et le secret médical », continuent de fleurir sur les devantures des commerces, comme le montre l’image ci-dessous :

On peut dire qu’il s’agit d’un véritable « petit village d’irréductibles » s’opposant au passe sanitaire. Un village qui aura encore à se confronter à la Préfecture, cette dernière ayant déjà envoyé une mise en demeure à plusieurs autres débits de boissons et restaurants.

En retour, une manifestation de soutien au patron du café sanctionné a été annoncée pour ce jeudi 9 septembre, à 18 heures.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ