Tension dans le Golfe: Ryad demande la réunion au sommet de la Ligue arabe et du CCG

19 mai 2019 Mis à jour: 19 mai 2019

L’Arabie saoudite a demandé samedi la convocation de sommets du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et de la Ligue arabe, à la suite du sabotage de navires dans le Golfe et d’attaques contre des stations de pompage dans le royaume.

Ces deux sommets extraordinaires auxquels Ryad invite ses partenaires se tiendraient le 30 mai prochain à La Mecque « pour discuter de ces agressions et de leurs conséquences sur la région », a indiqué l’agence officielle saoudienne. Il s’agit « de se consulter et de se coordonner avec les dirigeants frères » à propos de « tous les sujets susceptibles de renforcer la sécurité et la stabilité dans la région ».

Les Houthis, des rebelles pro-iraniens contrôlant de vastes zones au Yémen, ont revendiqué une attaque mardi dans la région de Ryad, effectuée via des drones contre deux stations de pompage d’un oléoduc reliant l’est à l’ouest du royaume saoudien.  Dimanche, quatre navires avaient été sabotés au large des Emirats arabes unis, à l’entrée du Golfe: deux pétroliers saoudiens, un navire norvégien et un cargo émirati.

Le communiqué saoudien souligne « les graves conséquences de ces attaques », notamment pour « les routes d’approvisionnement et la stabilité des marchés mondiaux du pétrole ». Les Etats-Unis ont annoncé le 5 mai le déploiement dans le Golfe du porte-avions Abraham Lincoln ainsi que de bombardiers B-52, invoquant une « menace » de l’Iran.

D.C avec AFP

RECOMMANDÉ