Terre mère, automne et médecine chinoise

23 novembre 2017 Mis à jour: 23 novembre 2017

Récemment, le temps est venu de démanteler notre parcelle de jardin communautaire pour l’année. Nos tâches les plus importantes consistaient à enlever toutes les clôtures à l’épreuve des bestioles, à arracher les grandes plantes et à ramener nos outils et nos arrosoirs à la maison. Même si c’était la fin de la saison, le jardin était encore en train de produire de la nourriture. Étonnamment, il y avait encore des haricots verts, des tomates cerises, des courges, des poivrons, des tomatines et des aubergines. Malgré le temps frais et gris, nous n’avions pas encore eu de gel dur, la terre semblait vouloir nous nourrir encore un moment.

Dans la médecine chinoise, chaque saison s’accompagne d’une tâche, quelque chose que nous devrions faire pour survivre ou du moins pour se garder en bonne santé. Notre tâche à l’automne est de bien manger et de faire des provisions pour l’hiver qui vient, il semble que nos jardins et nos vergers sont partout en conformité avec ce principe. Même dans notre petit jardin, il est clair que l’automne est une période d’abondance.

Les fruits et légumes d’automne renforcent notre immunité (Pixabay)

La médecine chinoise a beaucoup à dire sur chaque saison. Voici quelques éléments clés à connaître sur l’automne.

Mangez des aliments de saison. Non seulement la terre nous fournit une récolte abondante à l’automne, mais elle fournit aussi les bons types d’aliments. Au cours de l’été, nous cueillons des baies, des tomates, des concombres, des laitues −, tous ces aliments qui ne se conservent pas bien sans intervention sous forme de mise en conserve, de cuisson ou de congélation. Cependant, à mesure que le temps se refroidit, viennent à maturité, les courges d’hiver, les légumes-racines, les haricots et les pommes −, ces aliments qui se conservent beaucoup plus longtemps en hiver. C’est comme si la terre Mère était prévoyante pour nous.

En plus de se conserver longtemps, les cultures d’automne sont aussi plus riches et plus réconfortantes. Elles sont plus faciles à digérer et nous donnent plus d’énergie, elles sont considérées comme chaudes sur le plan énergétique. Ce sont les aliments qui vont nous accompagner et nous faire traverser les temps froids.

Après une bonne soupe à la courge, du pain, du fromage et du vin, un délicieux souper d’automne (Pixabay)

Bien manger.

En médecine chinoise, l’automne englobe en fait deux saisons, celle de la fin d’été et celle d’automne. Symbolique de la récolte, la fin de l’été est associée à la rate et au processus et de digestion. C’est une période d’abondance, vous devez manger beaucoup, bien digérer et stocker de l’énergie.

Les aliments d’automne peuvent combattre la maladie. L’automne est généralement une période de dessèchement. En médecine chinoise, il est associé à vos poumons, ce qui englobe également le système respiratoire et les fonctions immunitaires. L’automne est une période d’allergies saisonnières et des premiers rhumes de la saison hivernale. Encore une fois, Dame Nature nous protège parce que les fruits traditionnels d’automne comme les pommes et les poires sont utilisés pour renforcer et humidifier les poumons. En outre, les aliments âcres qui mûrissent maintenant comme les oignons et l’ail réchauffent et sont bons pour lutter contre le rhume et la grippe.

Qui n’aimerait pas passer ses soirées devant un feu de cheminée en bonne compagnie? (Pixabay)

Ralentir.

Alors que certaines personnes luttent contre la diminution de la lumière du jour, les jours plus courts sont un signal pour ralentir, se reposer, et conserver son énergie pour l’hiver à venir. Vous avez travaillé dur dans le jardin; maintenant, reposez-vous pendant que le sol se repose.

En fait, l’automne consiste à construire et à conserver votre énergie. Qu’il s’agisse des aliments abondants et copieux qui sont récoltés ou des jours plus courts qui nous obligent à nous coucher plus tôt et à nous lever plus tard, la terre nous dit que l’hiver arrive. Il est long et froid, vous aurez besoin d’un peu d’énergie supplémentaire, alors ralentissez et restez au chaud.

Lynn Jaffee est acupunctrice et auteure de «Simple Steps: The Chinese Way to Better Health. » Cet article a été initialement publié sur AcupunctureTwinCities.com

Version originale 

 

RECOMMANDÉ