Le Texas va construire son propre mur frontalier et arrêter les immigrants illégaux

Par Mimi Nguyen-ly
11 juin 2021
Mis à jour: 11 juin 2021

Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a annoncé jeudi un important plan de sécurité frontalière qui prévoit la construction de ses propres barrières le long de la frontière avec le Mexique et l’arrestation des immigrants illégaux qui entrent dans cet État américain.

Le nouveau plan global visant à éradiquer les franchissements illégaux de la frontière américano-mexicaine au Texas a été annoncé lors du sommet sur la sécurité frontalière à Del Rio, auquel ont participé les représentants des forces de l’ordre, les maires, les juges de comté, les procureurs de district et les propriétaires fonciers du Texas.

Le gouverneur républicain a déclaré qu’il approuverait les versements budgétaires de l’État qui affecteraient plus d’un milliard de dollars au renforcement de la sécurité frontalière et que le Texas allait étendre ses barrières frontalières – plus de détails seront donnés la semaine prochaine.

Greg Abbott a également annoncé que le Texas arrêtera les immigrants illégaux qui entrent dans l’État. « Nous allons commencer à procéder à des arrestations, envoyant ainsi un message suivant à quiconque envisage de venir ici : vous n’aurez pas de laissez-passer gratuit. Vous aurez un billet direct pour une cellule de prison », a-t-il écrit sur Twitter.

Le nouveau décret suit la « déclaration de catastrophe » émise par M. Abbott, qui avait demandé au ministère de la Sécurité publique du Texas d’appliquer toutes les lois fédérales et étatiques relatives à l’intrusion criminelle, à l’entrée illégale, à la contrebande et au trafic d’êtres humains. Cette déclaration demandait également d’attribuer plus d’espace dans les prisons pour les immigrants illégaux arrêtés.

Un groupe de Vénézuéliens attend d’être pris en charge par la patrouille frontalière américaine après avoir traversé illégalement du Mexique le fleuve frontalier du Rio Grande, à Del Rio, au sud du Texas, le 3 juin 2021. (Charlotte Cuthbertson/Epoch Times)

Dans le cadre du plan de sécurité frontalière renforcée, un nouveau groupe de travail du gouverneur sur la sécurité frontalière et intérieure se réunira toutes les deux semaines pour faire le point sur la situation à la frontière sud et formuler des recommandations sur les moyens de mettre fin à la crise, a précisé le gouverneur texan. Ce groupe de travail sera composé de représentants de plusieurs agences de l’État.

En outre, le Texas et l’Arizona vont utiliser un accord interétatique, l’Emergency Management Assistance Compact, en vertu duquel Greg Abbott et le gouverneur de l’Arizona, Doug Ducey, cherchent à obtenir le soutien d’autres États pour leur envoyer des agents des forces de l’ordre afin de faciliter les arrestations et les incarcérations. Les deux gouverneurs ont indiqué qu’ils demandent également des drones et des hélicoptères pour aider les propriétaires fonciers qui ont subi des dommages à leur propriété en raison de l’augmentation de l’immigration illégale.

Dans une déclaration, Abbott a expliqué que les politiques de l’administration Biden ont conduit à la crise humanitaire à la frontière sud avec des « niveaux records » d’immigrants illégaux, de drogues et de contrebande se déversant au Texas.

« Bien que la sécurisation de la frontière relève de la responsabilité du gouvernement fédéral, le Texas ne restera pas les bras croisés alors que cette crise s’amplifie », a martelé le gouverneur. « Notre État travaille en collaboration avec les communautés touchées par la crise pour arrêter et détenir les personnes qui entrent illégalement au Texas.

« Nos efforts ne seront efficaces que si nous travaillons ensemble pour sécuriser la frontière, procéder à des arrestations criminelles, protéger les propriétaires fonciers, débarrasser nos communautés des drogues dangereuses et apporter aux Texans le soutien dont ils ont besoin et qu’ils méritent. Il s’agit d’une crise sans précédent, et le Texas y répond par le plan frontalier le plus solide et le plus complet que la nation ait jamais vu. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ