Un tigre « noir » extrêmement rare est photographié en Inde – seulement 6 spécimens sont recensés

Par Caters News Agency
8 novembre 2020
Mis à jour: 10 novembre 2020

Un photographe amateur a eu la chance de rencontrer un tigre « noir » extrêmement rare, dont il n’existe que six spécimens en Inde.

Soumen Bajpayee a pris les photos de ce tigre mélanique, également connu sous le nom de tigre noir en raison de ses larges rayures noires qui cachent sa fourrure orange, dans l’est de l’Odisha, en Inde.

L’espèce, au bord de l’extinction, ne se trouve que dans les jungles de cet État indien. Actuellement, les biologistes n’en recensent que six spécimens.

(SOUMEN BAJPAYEE / ACTUALITÉS CATERS)

Les tigres noirs sont de taille plus petite que leurs congénères et ont rarement pu être observé dans le passé.

Alors qu’il effectuait une balade dans le sanctuaire de Nandankan, situé dans le district d’Odisha, Soumen, étudiant de Calcutta, au Bengale occidental, a soudainement aperçu le tigre alors qu’il observait des oiseaux et des singes.

« J’ai été surpris et je me suis senti chanceux d’avoir vu ce tigre », a déclaré Soumen.

« J’observais divers oiseaux et singes dans les arbres quand j’ai soudainement vu quelque chose qui ressemblait à un tigre, mais pas à un tigre ordinaire. À ce moment-là, je ne savais rien des tigres mélaniques. Puis, soudainement, il s’est détaché des bois, est resté quelques secondes et s’est de nouveau caché derrière les arbres », a confié le jeune homme.

(SOUMEN BAJPAYEE / ACTUALITÉS CATERS)

Soumen, qui venait de commencer la photographie à l’époque, a été tellement surpris par cette rareté qu’il a dit ne pas réaliser ce qu’il voyait.

« Au début, je n’ai même pas compris ce qui se passait, car j’ai vu un tigre complètement différent », a déclaré Soumen. « J’avais déjà vu beaucoup de tigres dans la nature ou en captivité, mais celui-ci était totalement différent des autres. »

« Nandankanan est le principal sanctuaire où se trouvent des tigres mélaniques », a-t-il ajouté, « mais il n’y a aucune garantie que vous puissiez les voir, car à Nadankanan, ils évoluent et se déplacent dans un environnement naturel dense et immense pour seulement un ou deux spécimens. »

(SOUMEN BAJPAYEE / ACTUALITÉS CATERS)

Soumen a déclaré qu’il était « extrêmement heureux d’avoir pu voir » ce si rare tigre noir, même si ce n’était que pour quelques secondes.

Les caméras de la réserve de Simlipal et du sanctuaire de Nandankanan ont permis de découvrir que seuls six ou sept tigres mélaniques pourraient se trouver dans l’État d’Odisha. Ce qui fait de cette rencontre un moment privilégié d’une chance inouïe pour Soumen.

FOCUS SUR LA CHINE – La Chine réagit fortement aux élections américaines

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ