TikTok est poursuivi aux Pays-Bas pour 1,4 milliard d’euros pour avoir collecté des données sur des enfants

Pendant ce temps, TikTok collecte également des données biométriques américaines
Par Alex Wu
11 juin 2021
Mis à jour: 11 juin 2021

La Market Information Research Foundation (SOMI), basée à Amsterdam, a intenté un procès à la plateforme de partage de vidéos TikTok au nom de 64 000 parents néerlandais, réclamant 1,4 milliard d’euros pour avoir présumément collecté les données de millions d’enfants.

Entre-temps, TikTok a mis à jour sa politique de confidentialité aux États-Unis en ce qui concerne la collecte de données personnelles telles que la reconnaissance faciale et vocale.

Selon les médias néerlandais, le 2 juin, SOMI a intenté une action en justice devant un tribunal d’Amsterdam contre l’application de médias sociaux chinoise pour violation de la législation de l’Union européenne sur la protection des données. L’organisation affirme que TikTok collecte les données d’enfants sans autorisation appropriée, que certaines vidéos sur la plateforme peuvent être dangereuses pour les enfants et que la société néglige de garantir la sécurité et la vie privée des enfants.

En outre, SOMI a souligné que TikTok recueille beaucoup plus de données qu’il n’en a besoin pour son marketing.

À propos de la décision d’intenter un procès, Cor Wijtvliet, cofondateur de SOMI, a déclaré au média néerlandais RTL Nieuws : « Une décision de justice peut directement restreindre les pratiques de TikTok et d’autres plateformes de réseaux sociaux. […] Nous avons envoyé des lettres de réclamation à TikTok et à plusieurs autorités de surveillance européennes au cours de l’année écoulée, mais nous n’avons constaté aucun résultat concret. C’est pourquoi nous avons décidé de ne pas attendre les enquêtes des autorités et d’engager nous-mêmes une action en justice. »

En réponse aux médias néerlandais, un porte-parole de TikTok a déclaré à RTL Nieuws que la vie privée et la sécurité de ses utilisateurs avaient « la plus haute priorité ». Selon la politique de l’entreprise, TikTok ne peut être utilisé que par des enfants âgés d’au moins 13 ans, et les mineurs ont besoin d’un accord parental. Toutefois, cette politique n’a pas été appliquée.

TikTok, qui appartient à la société chinoise ByteDance, est connu en Chine sous le nom de Douyin. Cette application de partage de vidéos est très populaire auprès des jeunes du monde entier.

L’entreprise a été impliquée dans un procès au début de l’année en Italie, lorsqu’une jeune fille de 10 ans est morte au cours d’un défi vidéo sur TikTok. L’application a également été poursuivie au Royaume-Uni pour des milliards d’euros en raison de l’utilisation des données de millions d’enfants.

Le logo de l’application vidéo chinoise TikTok, au nouvel espace de bureaux de l’entreprise sur le campus C3 à Los Angeles, le 11 août 2020. (Chris Delmas/AFP via Getty Images)

Entre-temps, TikTok a mis à jour sa politique de confidentialité aux États-Unis. Le 2 juin, la société a informé les utilisateurs que l’application pourrait collecter davantage d’informations biométriques, notamment « des empreintes faciales et vocales« . Lorsque le média américain en ligne The Verge l’a contacté pour des commentaires, TikTok n’a pas expliqué ce que ces termes signifient et pourquoi il a besoin d’accéder à ces informations.

Si TikTok n’exige le consentement que « lorsque la loi l’exige », cela pourrait signifier que la société chinoise peut collecter les données des utilisateurs sans avoir besoin de les informer.

Pékin a adopté la loi sur le renseignement national en 2017, qui oblige les citoyens et les entreprises chinoises à collecter des renseignements pour le régime communiste.

En mai, le Comité de la sécurité intérieure et des affaires gouvernementales des États-Unis a approuvé une mesure visant à interdire TikTok sur les appareils gouvernementaux, en raison des craintes que l’application chinoise constitue une menace pour la sécurité nationale.

TikTok n’a pas répondu à une demande de commentaires.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ