« You & me » : un père néerlandais rend un hommage sincère à sa fille atteinte de trisomie

Par Louise Bevan
11 décembre 2020
Mis à jour: 13 décembre 2020

Un père néerlandais, Thijs de Bruijn, s’est senti abattu lorsque Eline, son troisième enfant, est venue au monde.

La petite fille est née trisomique et son diagnostic a fait voler en éclats les idées préconçues de Thijs sur le lien père-fille qu’ils pourraient partager.

Cependant, contrairement à ce qu’il avait lu et à ce à quoi il s’attendait, Eline a apporté plus de joie et d’amour dans la vie de Thijs qu’il n’aurait imaginé. Il a alors écrit une chanson en hommage à sa fillette, sur la façon dont elle a changé sa vie, son message touchant s’est répandu dans le monde.

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruijn)

Rencontrer Eline

Le diagnostic d’Eline à sa naissance a été un véritable choc pour Thijs et sa femme.

« Je ne m’y attendais pas, car nous avions effectué un dépistage prénatal et tout semblait parfait », a expliqué Thijs, en s’adressant au journal Epoch Times par courrier électronique. « Les médecins, d’autres personnes et Internet m’ont dit beaucoup de choses négatives et effrayantes sur les problèmes de santé des enfants atteints de trisomie et sur leurs déficiences cognitives. »

Cependant, le père passionné s’est vite rendu compte que la trisomie n’était pas synonyme de vie difficile. L’amour et le respect de Thijs pour sa fille grandissaient au fur et à mesure qu’Eline grandissait.

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruijn)

Eline, dont le surnom est « Pien », a provoqué de nombreux changements positifs chez son père. « J’ai toujours voulu tout contrôler. Je voulais avoir le contrôle sur ma vie », a-t-il dit. « Ceci a disparu parce qu’on ne peut pas tout contrôler dans la vie. »

« Je suis toujours très nerveux et elle me calme, a-t-il ajouté, parce que, dans la vie d’Eline, tout va un peu plus lentement, donc je dois aussi ralentir. »

Cependant, Thijs dit que c’est une bonne chose, car il a toujours été très rapide et maintenant il est devenu plus patient et plus détendu.

Eline, qui est sociable, fréquente une école primaire normale et fait d’énormes efforts pour s’intégrer. « Elle m’a appris qu’il ne s’agit pas seulement d’avoir de bonnes notes à l’école », explique son père. « La société veut que vous soyez bon en tout, dans le sport ou à l’école, et bien. … Mais ce n’est plus le but de ma vie. Je sais maintenant qu’il s’agit d’amour et de bonheur. »

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruijn)

You & Me, un hommage spécial du papa

Citant les qualités qu’il préfère chez Eline comme sa douceur, son humour et son côté « tout simplement adorable », Thijs attribue à sa fille le mérite d’apporter « de la joie dans la pièce lorsqu’elle y entre. Je l’aime vraiment beaucoup », a-t-il déclaré.

Souhaitant immortaliser par des mots l’impact phénoménal d’Eline sur sa vie, Thijs a écrit et enregistré une chanson avec l’aide de ses amis sous son nom d’artiste, Kijoe. Selon lui, la meilleure façon d’exprimer ses sentiments est par la musique.

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruijn)

You & Me est sorti en néerlandais en 2018. Sa famille, ses amis et ses voisins, touchés par son message d’amour et d’inclusion, ont encouragé Thijs à partager sa chanson avec le monde entier. Le rappeur a décidé de sortir une deuxième version en anglais.

Faisant allusion à la chanson, Thijs a déclaré : « Il s’agit en fait de mon amour pour ma fille et de sensibiliser le monde entier à la trisomie. »

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruij

La réponse du public

La vidéo a vraiment ému le cœur des gens. Thijs a mentionné qu’il avait reçu beaucoup de réponses positives.

« D’autres parents d’enfants trisomiques m’ont aidé à réaliser la vidéo en m’envoyant des photos de leurs enfants », a expliqué Thijs à Epoch Times.

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruijn)

Les nouvelles et les médias sociaux ont contribué à « partager l’amour » en faisant connaître la chanson. Très vite, le témoignage de Thijs dans le monde a eu un effet boomerang ; les parents d’autres enfants atteints de trisomie ont commencé à le contacter pour lui faire part de leurs propres histoires et expériences.

« J’espère que les futurs parents d’enfants atteints de trisomie entendront mon message et j’espère qu’il apportera un équilibre au ton négatif que la société et de nombreux médecins leur donnent », a exprimé Thijs.

Aujourd’hui encore, le groupe de musique de Thijs, Onkruit, écrit des chansons en néerlandais avec des messages positifs à diffuser dans le monde.

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruijn)

« Je suis heureux qu’elle soit née »

Avec le recul, Thijs se rend compte qu’il a dû surmonter de nombreux préjugés à la naissance de sa fille. « J’étais un produit de mon environnement », a-t-il dit. « J’ai découvert avec Eline qu’il y a un côté très positif à son existence et à celle d’autres personnes atteintes de trisomie aussi, malgré leur handicap. »

Aujourd’hui, Eline s’épanouit. Le duo père-fille est plus proche que jamais.

(Avec l’aimable autorisation de Thijs de Bruijn)

« Elle est tout simplement incroyable », a dit Thijs. « Je suis heureux qu’elle soit née ; c’est une histoire totalement différente de ce que les gens [et] la société m’ont fait croire. »

« J’espère qu’Eline et moi vivrons longtemps et heureux, a-t-il ajouté, comme nous le faisons maintenant. »

Élections américaines – Trump interviendra dans le procès du Texas 

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ