Toulon : verbalisé pour avoir diffusé La Marseillaise sur son balcon en soutien aux soignants, il estime que «c’est une honte»

Par Nathalie Dieul
3 juin 2020
Mis à jour: 3 juin 2020

Un habitant de Toulon (Var) a reçu une amende de 68 € pour « émissions de bruit portant atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme ». Concrètement, il a continué à diffuser La Marseillaise sur son balcon tous les soirs à 20 h après la fin du confinement, un geste pour rendre hommage aux soignants.

« Avoir une amende pour avoir mis La Marseillaise, c’est une honte, c’est lamentable », s’insurge auprès de nos collègues de Var-Matin Alexis Pasqualini, qui a reçu la contravention le 29 mai.

Dès le 12 mai, lendemain de la date du début du déconfinement, le père de famille reçoit la visite de cinq policiers municipaux. Ces derniers lui donnent un avertissement qui ne l’empêche pas de continuer à diffuser le chant patriotique sur son balcon tous les soirs.

Pour le Toulonnais, il est en effet important de continuer à montrer son soutien au personnel soignant, car « des gens sont encore en réanimation ».

Finalement, c’est pour la date du 19 mai, à 20 h 01, qu’il a été verbalisé, une amende s’élevant à 68 € qu’Alexis Pasqualini compte bien contester au lieu de payer. Il a également reçu un courrier de Toulon – Habitat – Méditerranée, bailleur social de son immeuble le Jules-Michelet.

Une vingtaine de riverains le soutiennent dans sa décision.

Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant. Il est différent des autres organisations médiatiques, car nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre public. Nous n’avons pas d’autres agendas que d’informer nos lecteurs et les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant nos principes de vérité et de tradition comme guide dans notre travail.

RECOMMANDÉ