Toulouse : agressée pour son téléphone portable, elle leur offre 100 euros pour qu’ils arrêtent de l’étrangler

Par Séraphin Parmentier
14 juillet 2020
Mis à jour: 14 juillet 2020

Étranglée par deux individus qui voulaient lui dérober son téléphone portable en plein centre-ville, une jeune femme s’est mise à suffoquer et a proposé cent euros à ses agresseurs pour qu’ils arrêtent de la violenter.

Les faits se sont déroulés dans la nuit du vendredi 10 au samedi 11 juillet en plein centre ville de Toulouse (Haute-Garonne).

Vers 4 h du matin, une jeune femme de 20 ans a été agressée par deux individus qui voulaient lui dérober son téléphone portable dans le secteur du Capitole, rapportent les journalistes de 20 minutes.

Les voyous n’ont pas hésité à l’entraîner sous un porche avant de l’étrangler pour parvenir à leurs fins. En train de suffoquer, la victime leur a proposé de leur remettre cent euros s’ils arrêtaient de la violenter.

Les malfrats ont accepté avant de prendre la fuite avec la somme qu’il venait de soutirer à la jeune femme ainsi que son téléphone portable.

Âgés de 21 et 26 ans, les deux brigands ont finalement été appréhendés par un équipage de la Police nationale peu de temps après leur forfait. Ils détenaient toujours l’argent et le téléphone portable de la victime.

Placés en garde à vue, ils devaient être jugés ce lundi par le tribunal correctionnel de Toulouse dans le cadre d’une procédure de comparution immédiate.

 

Le saviez-vous ?

 

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

RECOMMANDÉ