Toulouse : l’origine du monolithe en métal qui a fait son apparition cette semaine

Par Léonard Plantain
11 décembre 2020
Mis à jour: 11 décembre 2020

Mercredi 8 décembre à Toulouse, un monolithe en métal a fait son apparition sur les coteaux de Pech David. Puis, jeudi, alors que les curieux cherchaient en vain l’œuvre aussitôt disparue, ses auteurs se sont manifestés.

Le mystère du monolithe de Toulouse est levé : ce n’est ni un artiste d’art contemporain, ni des extraterrestres. Il s’agit de l’équipe du Bricks Festival, un événement de musique électronique organisé en juin 2019 au parc de la Mounède, à Toulouse, qui a déposé ce monolithe.

Ce groupe a déjà organisé plusieurs festivals, relate La Dépêche, et, inspirés par l’intrigante série de monolithes en métal constatée récemment à travers le monde, ses membres ont eu l’idée d’en fabriquer un dans l’atelier qui leur sert à créer des décors.

« C’est un canular qui nous permet d’exister et de montrer qu’il est grand temps que ça reprenne. Le but, c’était de se faire remarquer », a expliqué Hugo Sautarel, l’un des membres du groupe. Et pour le coup, ils ont réussi !

Victime de son succès, le monolithe de Pech David a d’ailleurs été volé durant la nuit. Cependant, les membres du Bricks Festival ont déclaré qu’ils n’en sont qu’à la première étape d’une série d’actions, destinée à attirer l’attention sur le monde de la culture et celui de l’événementiel, tous deux grandement impactés par la crise sanitaire.

Le but de leur action était aussi de faire parler de la prochaine édition du Bricks Festival, qui doit se dérouler les 12 et 13 juin 2021 à la Mounède. Quant aux étranges inscriptions qui étaient gravées sur le monolithe (12 – 13 / 06 43°34’22.7″N 1°22’46.3″E), il s’agissait des deux dates du festival, suivies des coordonnées GPS du château de la Mounède de Toulouse.

Concernant les récentes découvertes de monolithes en métal un peu partout dans le monde : le 18 novembre 2020, un monolithe constitué de 5 prismes droits à base triangulaire a été découvert dans le désert de l’Utah (États-Unis). Le 1er décembre, une œuvre du même type a été découverte dans la petite ville de Piatra-Neamt (Roumanie).

Depuis, d’autres monolithes ont été repérés aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et en France, dans les Deux-Sèvres le 5 décembre puis au Havre le 9 décembre 2020, relate Actu Toulouse. Dans la plupart des cas, le mystère a été élucidé comme à Exireuil dans les Deux-Sèvres, où il s’agissait de l’œuvre d’un chaudronnier. Quant aux autres, le mystère demeure.

Focus sur la Chine – Taïwan toujours sous la menace de la Chine communiste


Le saviez-vous ?

Epoch Times est un média indépendant, différent des autres organisations médiatiques. Nous ne sommes influencés par aucun gouvernement, entreprise ou parti politique. Notre objectif est d’apporter à nos lecteurs des informations factuelles et précises, en étant responsables envers notre lectorat. Nous n’avons d’autre intention que celle d’informer nos lecteurs et de les laisser se faire leur propre opinion, en utilisant comme ligne directrice les principes de vérité et de tradition.

Faire un don à Epoch Times

Soutenez le journalisme honnête

RECOMMANDÉ