Toulouse : malgré une double vaccination, des résidents d’un Ehpad contractent le Covid-19

Par Nathalie Dieul
20 avril 2021
Mis à jour: 20 avril 2021

Plusieurs résidents d’un Ehpad situé près de Toulouse ont contracté le Covid-19 malgré le fait qu’ils soient complètement vaccinés, c’est-à-dire qu’ils avaient reçu les deux doses du vaccin, à la plus grande surprise du directeur de l’établissement.

97,9 % des résidents de 880 Ehpad de la région Occitanie sont vaccinés, annonçait l’Agence régionale de santé (ARS) de la région le 13 avril 2021. Cela n’a pas empêché plusieurs résidents de l’Ehpad Marie Lehmann, situé à Balma dans la banlieue de Toulouse, de contracter le Covid-19.

« Nous avons été très surpris », a déclaré à France 3 Simon Aymes, le directeur de cette maison de retraite.

Tout a commencé début avril, lorsqu’un salarié de l’Ehpad a attrapé le virus et infecté trois résidents de l’établissement qui en compte 80. L’un de ces pensionnaires avait été doublement vacciné, un autre n’avait reçu qu’une seule injection du vaccin contre le Covid-19, et le dernier n’avait pas été vacciné. Par la suite, plusieurs autres personnes vaccinées de la résidence ont été testées positives au variant anglais du virus, certaines développant la maladie et d’autres étant asymptomatiques.

« Aucun résident testé positif n’a été hospitalisé », se réjouit Olivier Gourichon, président du conseil d’administration de l’établissement, en entrevue auprès de nos confrères de La Dépêche.

France 3 émet une hypothèse pour tenter d’expliquer le fait que des résidents de cet Ehpad aient contracté le Covid malgré une double vaccination. La chaîne de télévision rappelle que le délai d’immunisation doit être pris en compte : 15 jours minimum après une première injection, puis attendre trois semaines pour avoir la seconde dose de vaccin. L’infectiologue de l’hôpital Saint-Louis Anne-Claude Crémieux rappelle au Parisien que « l’on devrait se considérer comme 100 % protégé seulement sept jours après avoir reçu la seconde dose du vaccin ».

Toutefois, même si l’on tient compte du fait que le délai d’immunisation soit plus long chez les personnes âgées, cette explication est peu plausible dans ce cas puisque le site Internet de l’Ehpad Marie Lehman nous apprend que la deuxième phase de vaccination était prévue les 24 et 25 février, soit au moins 5 semaines avant le début du cluster.

Par ailleurs, même si le directeur de la maison de retraite se dit rassuré de voir « qu’aucune forme grave ne s’est développée », il n’est pas dit que ce sera le cas dans le futur. Aux États-Unis, 5 800 Américains ont contracté le Covid-19 bien qu’ils aient été entièrement vaccinés contre le virus. De ce nombre, 400 personnes ont dû être traitées dans les hôpitaux et 74 personnes sont mortes de la maladie, selon les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

En France, un cluster a été déclaré début avril à l’Epahd Léon Dubédat de Biscarrosse dans les Landes. Quinze résidents vaccinés majoritairement au Pfizer-BioNTech, ainsi que huit membres du personnel, ont été testés positifs au Covid-19.

À l’Ehpad Marie Lehman, « le personnel reste très vigilant », précise Olivier Gourichon. « Dès qu’un salarié remarque un éventuel symptôme, il réagit immédiatement. »

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ