Toulouse: plus de 1 200 étudiants volontaires rejoignent les équipes du SAMU et de l’hôpital

Par Alexandre Roche-Nuit
21 mars 2020
Mis à jour: 21 mars 2020

À la suite de l’appel du SAMU 31, actuellement en première ligne dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus de Wuhan, plus de 1 200 étudiants du secteur médical se sont mobilisés à Toulouse – une belle preuve de courage et de solidarité !

Plus de 500 personnes avaient déjà répondu favorablement à un appel du SAMU 31 le week-end dernier, aujourd’hui ils sont plus de 1 200 volontaires à renforcer les équipes du SAMU et de l’hôpital de Toulouse, relate Actu.fr.

« Mercredi 11 mars, j’ai envoyé, par l’intermédiaire de leurs représentants élus, une demande de renfort aux étudiants en médecine de Toulouse », explique une docteur urgentiste, Julie Oudet, heureuse de l’afflux massif de volontariat.

Anatole le Guillou, l’un des représentants des étudiants en médecine de Rangueil et Purpan, a déclaré : « On a commencé à s’organiser depuis plus d’une semaine. Aujourd’hui, nous sommes plus de 1 000 étudiants volontaires », en effet, mardi 17 mars ils étaient 1 244 à avoir rempli le formulaire de participation bénévole.

Anatole le Guillou explique que la priorité de ces étudiants est le désengorgement des lignes téléphoniques de la cellule de crise du SAMU 31. Pour cela, ils doivent filtrer les appels : « On est en seconde ligne des assistants de régulation médicale (les personnels qui décrochent lorsque quelqu’un appelle le 15). On prend les appels du SAMU lorsqu’il y a des suspicions de [virus de Wuhan]. Au besoin, les médecins seniors prennent le relais. Pour l’instant, ça fonctionne bien, on arrive à gérer 4 à 5 fois plus d’appels par rapport à la normale. »

Chaque volontaire est ainsi formé par le docteur Julie Oudet. « Lors des formations, nous voyons le fonctionnement du logiciel du SAMU 31, mais également l’algorithme de réponse mis en place par les médecins régulateurs pour prendre en charge les personnes appelant la cellule Covid-19 du 15 », explique Marine Payan, représentante des étudiants en pharmacie de Toulouse.

« On fonctionne par créneau de 4 heures. On se relaie pour faire en sorte qu’il y ait à chaque fois 16 étudiants, entre 7 h 00 et 23 h 00. Avec ce fonctionnement, on a réussi à avoir un délai d’attente téléphonique proche de 0 minute ! Pour l’instant, ça roule tout seul », s’enthousiasme Pierre Flores, 22 ans et volontaire en 5e année de médecine.

Ces milliers d’étudiants s’organisent également pour aider dans d’autres secteurs allant de la garde d’enfants du personnel hospitalier à la logistique. Une aide plus que bienvenue en ces temps de crise. D’ailleurs leur formatrice n’a pas hésité à leur laisser un chaleureux message de remerciement sur sa page Twitter :

Important : Si vous avez des questions liées au coronavirus, il est conseillé d’appeler le numéro vert : 0800 130 000. N’appelez le SAMU qu’en cas d’urgence (en composant le numéro 15).

RECOMMANDÉ