Tour de France: le dernier sprint sur les « Champs »

Par Epoch Times avec AFP
27 juillet 2019
Mis à jour: 27 juillet 2019

Un dernier sprint: la 21e étape se conclut dimanche en soirée sur les Champs-Elysées, site prestigieux pour l’arrivée du Tour de France depuis 1975.

Les deux derniers vainqueurs, le Norvégien Alexander Kristoff (2018) et le Néerlandais Dylan Groenewegen (2017), postulent à cet honneur qui a toujours échappé jusqu’à présent au Slovaque Peter Sagan, immuable porteur du maillot vert du classement par points. La dernière étape, qui commence à Rambouillet au sud-ouest de Paris après un transfert aérien depuis les Alpes, donne lieu traditionnellement à un défilé festif.

La course s’anime à l’entrée dans la capitale, à mi-parcours, avant le passage devant le Sénat et à l’intérieur de la cour du Louvre, hommage rendu pour le centenaire du maillot jaune. Le circuit final de 6,5 kilomètres est à parcourir huit fois avant l’arrivée jugée au bout d’une ligne droite de 400 mètres, à hauteur du Petit Palais et à faible distance de l’Élysée.

Les sprinteurs ont accaparé les victoires sur les « Champs » depuis 2005 et le succès du Kazakh Alexandre Vinokourov, qui était parvenu à les surprendre.

Départ de Rambouillet à 18h05, lancé à 18h10, arrivée à Paris Champs-Élysées vers 21h19 (prévision à 41 km/h de moyenne).

Les dix derniers vainqueurs sur les Champs-Élysées:

2009: Mark Cavendish (GBR)

2010: Mark Cavendish (GBR)

2011: Mark Cavendish (GBR)

2012: Mark Cavendish (GBR)

2013: Marcel Kittel (GER)

2014: Marcel Kittel (GER)

2015: André Greipel (GER)

2016: André Greipel (GER)

2017: Dylan Groenewegen (NED)

2018: Alexander Kristoff (NOR)

 

Soutenez Epoch Times à partir de 1€

Comment pouvez-vous nous aider à vous tenir informés ?

Epoch Times est un média libre et indépendant, ne recevant aucune aide de l’État et n’appartenant à aucun groupe politique ou financier. Depuis le jour de notre création, nous faisons face à des attaques systématiques pour faire taire la vérité, notamment de la part du parti communiste chinois. C'est pourquoi nous comptons sur votre générosité pour défendre un journalisme indépendant, honnête et en bonne santé. Ensemble, nous pouvons continuer à faire connaître la vérité.

RECOMMANDÉ